Dressage

JEM dressage, deuxième partie

Bon comportement de nos petits Français sur le rectangle aujourd'hui. Personne ne franchit la barre des 70 % mais l'équipe se retrouve à la quatrième place c'est à dire mieux qu'espéré. Denis en individuel, fièvreux depuis la cérémonie d'ouverture à sorti un des meilleurs tests de la carrière d'Oregon. Maxime réalise la meilleure performance française à la 13ème place. Jean qui a contenu à merveille son bouillant Matelot réalise le même score que Cédric à la 22ème place. Il ne nous reste plus qu'à remonter au classement ce que devait permettre le cross. Ce sera plus diffcile que prévu puisque deux boucles du cross ont été supprimées. Avec une minute en moins ce championnat du Monde se courera donc sur les proportions d'un CCI***. Si une des deux boucles ne fait pas débat, l'autre incluant la grimpette de fin questionne car n'a pas souffert des intempéries.

L'Allemagne conforte sa tête au classement par équipe notamment à Sandra Auffarth qui mène également en individuel.  Certains ont préféré la prestation de la veille de William Fox Pitt. Difficile de suivre la logique de certains membres du jury ! Les néo-zélandais sont seconds et les USA troisièmes devant donc les Français. Il reste du chemin à parcourir pour que le sport reprenne ses droits dans cette gabegie inorganisée.

Saumur, Grand National, Dressage

C’est l’homme en forme du moment, Maxime Livio, qui a pris l’avantage à l’issue du test de dressage de cette ultime étape du Grand National. En tête avec Qalao des Mers, il est également en bonne position avec Opium de Verrieres, 4ème. On va sans doute assister à un duel avec Nicolas Touzaint qui lui est second et troisième respectivement avec Princesse Pilot et Lesbos. La bataille va se jouer pour l’épreuve mais également pour le classement général dans lequel l’écurie de Maxime est seconde et celle de Nicolas troisième ex-aequo avec l’écurie de Donatien qui est cinquième après le dressage avec Séculaire. Le CSO est prévu pour samedi 10 h et le cross dimanche à 13h30. Les premières reconnaissances tendent à montrer que Mathieu Grasset a construit un cross compliqué. Dans la Pro Elite c’est Jérémy Béatrix et Misleading qui ont la tête du provisoire.

Subscribe to RSS - Dressage