Europes juniors jeunes cavaliers

Les gamins sous la flotte

Les cross des bleuets on fait leur œuvre, plus que de raison, la faute aux conditions climatiques épouvantables. Du coup entre ce que disait Pascal Forabosco hier soir et ce que dit Michel Asseray à l’issue du cross (audio ci-après), il y a un gap qui donne la mesure des chamboulements. Ajoutons à cela moult réclamations qui font que à l’heure où nous écrivons il n’est pas possible de donner un classement sûr, y compris pour les premières places. Difficile de trancher tant la mauvaise foi des  Allemands n’a d’égale que leur influence… Qu’importe, nos petits ont très bien joué. Robin et Pierre (photo) sont les chefs de fil de leurs générations respectives. Quelle que soit l’issue il y a toutes les raisons d’être satisfaits.

Subscribe to RSS - Europes juniors jeunes cavaliers