Jock Paget

Dura Lex


Dopage à la réserpine, suite. Jonathan Paget et Kevin McNab qui ont été auditionnés à Londres ont vu leur suspension levée pour quelques semaines, le temps que le tribunal prenne sa décision. Le second nommé n’a pas tardé à renfiler les bottes puisqu’il  est aligné avec deux chevaux dans le 4* de Luhmühlen.  Rappelons que contrairement à son compatriote, il n’a pas été déchu de son classement à Burghley. S’ils sont reconnus coupables la mise à pied minimum sera de deux ans.
A pied aussi la grande Mary King ! On se souvient qu’elle avait écopé d’un carton jaune pour monte dangereuse au dernier Mondial du Lion. Un second à moins d’un an et la sanction automatique de deux mois sans concourir tombe. C’est ce qui s’est passé à Bramham dans le CCI***. MSH King Joules était semble-t-il difficilement contrôlable et a fait une jambe de bois à l’entrée du coffin décidant sa cavalière à abandonner. Le jury a jugé que Mary aurait dû abandonner plus tôt estimant que son équitation a valeur d’exemple pour la jeune génération. Ce second carton exclue la championne britannique des terrains jusqu’au 9 aout. D’ici là sa fille Emily voit son piquet s’étoffer subitement.

Subscribe to RSS - Jock Paget