Le Grand Complet

Dernière ligne droite au Pin

Dernière ligne droite pour ce concours très attachant qui fête ses 20 ans. Après les « one star » remportés respectivement par Nicolas Touzaint / Radijaque pour le court et Maxime Debost / Texas de Cavilly pour le long, après les excès nocturnes de certains, place aux dénouements. Sidney Dufresne est en forme. Il est le meilleur Franças dans le CCI3*à un peu plus d’une barre de la tête détenue provisoirement  par le Danois Peter Flarup. Il est aussi en premier du 2* avant le CSO avec Trésor Mail. Il n’a pas droit à la faute s’il veut conserver l’avantage sur un certain Astier Nicolas avec Vinci de la Vigne.  Le double médaillé olympique était également second du CIC*** avec Molakai après le dressage mais le CSO a changé la donne. Les sans faute ont été payants. Didier Dhenin a conforté sa place de leader avec Rien qu’un Crack tandis qu’avec T’as du Pot il remontait de la 8ème à la seconde place. Didier a 12 secondes d’avance sur les troisièmes : Hélène Vattier / Quito de Balière.

Le grand complet

A peine venons-nous de quitter le Haras du Pin qu'il faut songer à y retourner mais on ne s'en lasse pas. Contrairement à ce que certains laissent croire, le grand complet aura bien lieu. Seul le CCIP n'est plus au programme. Ce sera du 16 au 21 août et, pour ceux qui se souviennt de Martinvast, nous en serons à la 20ème édition. https://data.fei.org/Calendar/ShowDetail.aspx?p=9717C4CA0F67951ECF73EE6603B241BA

Le Grand Complet

Encore que du bon pour ce long week-end de concours au haras du Pin. Il est vrai que le site a un potentiel exceptionnel comme le soulignait Andrew Hoy double vainqueur du CIC*** et du CCI***. Quel dommage que le CCI ait connu si peu d’engagés. Un second concours Français de ce niveau est très pertinent dans le lieu et à cette date. La faute en revient bien sûr aux JEM. Il va falloir du temps pour tourner cette page sombre, mais cela vaut le coup. Les pistes de Pierre Le Goupil, très à l’Anglaise, sont toujours aussi agréables à regarder qu’à monter. Après avoir vu l’épineuse pro-élite de début de mois, les choses semblaient moins techniques même si, toujours selon Andrew Hoy, certains enchaînement auraient pu se voir en 4*. Une très belle opportunité pour ceux venus y préparer les grandes échéances à venir comme Burghley ou se rendront les vainqueurs du CIC3* (Andrew Hoy / Rutherglen) et le second du CIC2* (Cédric Lyard / Cadeau du Roi) et les Europe de Blair Castle ou  Stefano Fioravanti Nodin d'Orval vainqueurs du CIC2* défendront les couleurs italiennes. Rendez-vous en 2016 pour le 20ème anniversaire.

Le Grand Complet

CCI3* Prix Région Basse Normandie ils ne seront plus que trois !

 

Ils n'étaient déjà que 6 au départ de cette première édition du CCI3* ici au Haras national du Pin. Avec très peu d'écart entre eux, tout était possible, surtout sur l'épreuve de cross. Le tout  nouveau parcours imaginé par Pierre Le Goupil constitua un vrai test vers le haut niveau que seuls trois couples parvinrent à boucler, et deux sans aucune pénalité. Sans vraiment de surprise, Andrew Hoy (AUS) - photo ci-contre - réalisa le parcours parfait sur Algebra, conservant son score du dressage. Clara Loiseau (FRA), 2e hier, subit une chute impressionnante mais sans gravité, l'excluant du classement final. Sa compatriote Romane Yacovleff essuya trois refus, synonyme d'élimination, et Pieter de Cleene (BEL) abandonna. La Belgique reste malgré tout dans la course grâce à Chloe Raty, désormais 3e et dernière classée. Fin de l'épreuve demain avec le saut d'obstacles vers 16h00.

 

CIC3* Prix Conseil Départemental de l'Orne : Andrew Hoy (AUS) assure

 

Il disposait de 5.5 pts d'avance sur son plus proche adversaire. Il avait donc droit à une barre au sol et un peu de temps dépassé sur ce test du saut d'obstacles. Il s'est uniquement permis d'assurer un parcours sans faute pénalisé seulement d'un point de temps dépassé. Andrew Hoy (AUS) conserve donc 4.9 pts d'avance sur sa nouvelle dauphine, la suisse Patrizia Attinger qui réalise un beau sans faute. L'autre bonne opération du jour est l'œuvre de Laura Collett. La britannique a elle aussi préféré assurer le sans faute, écopant de 2 points pour temps dépassé...un calcul juste qui la propulse à la 3e place, un rang que perd le français Geoffroy Soullez, dont le cheval Madiran du Liot commit une faute (4e). Aurélie Gomez (FRA) le talonne désormais, suvie de Sara Algotsson - Ostholt (SWE) qui dégringole de la 2e à la 6e place. La plus belle remontée est pour Arnaud Boiteau (FRA), 10e ce soir alors qu'il ne pointait qu'à la 26eplace hier. Suite et fin de ce CIC3* avec le cross dimanche de 14h30 à 16h30.

Subscribe to RSS - Le Grand Complet