Lion d'Angers

Le Lion, deuxième acte

Le tour n’était pas sorcier mais Gwendolen a pris un refus avec un Romantic Love à nouveau pris de vertige, cette fois sur l’entrée du gué. Le chrono  a lui aussi fait son œuvre. Même si la moitié des partants est maxi, une seconde par ci par là a rebattu les cartes d’un classement très serré. Thibaut Fournier avec 4 s de trop descendait d’une place au profit de Maxime / Opium et ce dernier avec de secondes de temps dépassé laisse la tête du provisoire au local de l’étape avec VInka’s. Rien n’est joué, les 8 premiers sont dans la même barre. Idem dans la Pro 1 où c’est provisoirement Victor Levecque qui tient la corde avec RNH Mc Ustinov. 

Bordes dompte le Lion

De belles victoires aujourd’hui au Lion. Ce n’était pas la journée de Nicolas Touzaint qui comme on pouvait le craindre devait laisser Lesbos (3ème du classement provisoire) au boxe. Avec Debby, il faisait la barre de trop sur un parcours pas si facile mais où plus de la moitié des concurrents ont fait sans faute. Du coup Nicolas et son écurie se sont retrouvé sur la troisième marche marche du podium relançant l’intérêt du grand national pour les étapes suivantes. Si lui et Tom restent en tête du classement après la troisième étape tout reste théoriquement possible. Autre malheureux, Donatien qui rétrogradait 7ème après deux barres. Il permettait à Jean et Matelot de poursuivre leur remontée pour terminer bon seconds. Si on pouvait trouver gourmand de participer à une pro élite 3 semaines après une 4 étoiles le cheval a confirmé sa forme éblouissante (la seule motivation de la présence du couple au Lion comme nous l’a confirmé petit Jean). Nous avons gardé le meilleur pour la fin : une belle première pour Gilles Bordes qui vient récompenser autant de mérite que d’effort et une jolie histoire avec Orion. Dans la pro 1 la victoire de Willy fait tout autant plaisir car il partage avec Gilles la force et le rebond après un grave accident. On se remettra de ce concours très arrosé avec la joie supplémentaire de la seconde place de Mathieu à Houghton et la troisième marche du podium pour un drapeau tricolore qui flotte sur tous les podiums ces temps-ci. Une magnifique série dont on souhaite qu’elle perdure jusqu’en aout.

Le Lion après cross

Peu de changement sur le magnifique cross du Lion. Nicolas reste 1 & 3 encadrant Donatien. Luc Château quitte le top 5 avec 2,4 points au profit de Jean Teulère qui vient s’intercaler juste derrière Gilles Bordes. Ils sont tous dans la même barre. La pro 1 est quant à elle pour le moment dans la poche de Willy avec Tsar du Manaou. Mauvaise journée pour Thomas, le maître des lieux, qui avait gagné les 7 ans avec Vassily mais qui sort à 20 points avec Umperium et Gangster. Les orages ont eu la gentillesse d’attendre, seuls quelques amateurs ont été mouillés en fin de journée. 

Dressage du Lion Grand National

Les 30 concurrents de la troisième étape du Grand National ont déroulé leur reprise sous un beau soleil. L’écurie Nico / Tom va-t-elle encore s’imposer ? Si oui ce sera avec des 8 ans qui reviennent au Lion après le Mondial. On peut y croire puisque Nicolas est en tête avec Debby. Pas encore au point sur les changements de pied, elle a néanmoins fait une belle prestation. Comme beaucoup, nous avons préféré la reprise de Donatien qui suivent de très peu au classement et devance encore Nicolas avec Lesbos qui a été sorti du coton pour l’occasion. Les autres qui sont au-dessus de 70 % sont dans l’ordre G. Bordes / Orion, L. Chateau / Propriano, T. Carlile / Umperium et J.Teulère / Matelot. Ce ne sera peut-être pas une compétition de dressage car le cross nous semble moins course plate que l’an passé et en tous cas toujours aussi magnifique. 

Première journée de dressage au Lion d'Angers

A l’issue de la première journée de dressage à mi-parcours de chaque génération, les 6 ans sont dominés par les frenchies. Stanislas a déroulé une reprise pleine de liant et de décontraction avec Vingt Vingt et osnt les seuls à dépasser les 70 %. Tom et Vassily ont fait le travail sans faire de vague quasiment de nuit. Ils sont dans les mêmes points que Kitty King et le SF Vendredi Biats auquel la britannique croit beaucoup. L’étasunienne Katherine Coleman a disparu de sa seconde place après réception d’un mail de la FEI faisant étant de la non-qualification du couple : ça fait désordre. Tous les Français sont passés grâce à un tirage au sort trop honnête. Chez les grands, Jung est bien sûr en tête avec Lennox 364 un cheval très ordinaire mais très juste. Ils devancent la jeune Australienne Emma Dougall associée à Fernhill Tabasco. La meilleure perf tricolre est celle de Marine Salvador avec Umpala Broin à la 6ème place. Demain sera un autre jour. Jung sera-t-il en tête des deux épreuves ou y aura-t-il des français pour lui barrer la route ?

Subscribe to RSS - Lion d'Angers