Mondial

Première journée de dressage au Lion d'Angers

A l’issue de la première journée de dressage à mi-parcours de chaque génération, les 6 ans sont dominés par les frenchies. Stanislas a déroulé une reprise pleine de liant et de décontraction avec Vingt Vingt et osnt les seuls à dépasser les 70 %. Tom et Vassily ont fait le travail sans faire de vague quasiment de nuit. Ils sont dans les mêmes points que Kitty King et le SF Vendredi Biats auquel la britannique croit beaucoup. L’étasunienne Katherine Coleman a disparu de sa seconde place après réception d’un mail de la FEI faisant étant de la non-qualification du couple : ça fait désordre. Tous les Français sont passés grâce à un tirage au sort trop honnête. Chez les grands, Jung est bien sûr en tête avec Lennox 364 un cheval très ordinaire mais très juste. Ils devancent la jeune Australienne Emma Dougall associée à Fernhill Tabasco. La meilleure perf tricolre est celle de Marine Salvador avec Umpala Broin à la 6ème place. Demain sera un autre jour. Jung sera-t-il en tête des deux épreuves ou y aura-t-il des français pour lui barrer la route ?

Le Lion, première visite

Le Lion, 30ème édition : c’est parti. 35 six ans et 69 7ans se sont présentés à la première inspection. Début du dressage jeudi à 9h qui sera inauguré par Vasilly de Lassos le champion de Pompadour. Chez les grands, on retrouvera Thomas qui tentera de prendre avec Upsilon sa revanche sur Debby mené par Nicolas Touzaint qui les avait coiffés sur le fil à Lamotte. Ils auront affaire à une concurrence étrangère très hétérogène. On se doute que Michi (pas le steward, le n°1 Mondial) n’est pas venu enfiler des perles même s’il se déplace en béquille. Idem pour William Fox Pitt même si ses deux 7 ans font un peu « gros sacs ». A suivre, on nous promet un temps frisquet et gris mais sans pluie.

Petit tour au Lion

Le Mondial approche à grands pas. Les obstacles sont montés, le TD a fait son inspection, le cordage des pistes est en cours. Cette année ce sera « clockwise » et la première combinaison, le « parc aux poulains » sera une mise en jambe pour arriver sur le premier gué toujours impressionnant pour les jeunes chevaux. La triple brosse dans l’eau occasionnera sans doute quelques 20 points chez les 7 ans. La pêcherie qui suit avec ses vagues et pour les ainés la sortie sur la proue du bateau en forme de pointe sera également un test de même que la mine en fin de cross qui demandera de puiser dans les dernières réserves de franchise.

Tom sur le toit du Monde

Un Grand bravo à Thomas Carlile qui s'adjuge la double victoire au Mondial des jeunes chevaux avec Tenarese et Sirocco du Gers. Personne ne l'avait jamais fait et il va couler de l'eau sous les ponts avant que ça ne se reproduise. Ces chevaux très prometteurs devraient rester sous la selle du Toulousain. Ce ne sera sans doute pas le cas de Bart qui avait dominé les débats des 7 ans jusque là. Une intervention un peu tardive et un peu brusque à l'entrée du triple a couté la victoire à Mathieu Lemoine. Deux barres et une malgré tout belle trosième place pour celui à qui on devait la dernière victoire tricolore au Lion, c'était en 2009.

Le Lion ressort ses griffes.

Nous voici à 15 jours du Mondial du Lion. Un Mondial qui a réussi à se remettre de l’annulation de l’an passé. Les comptes sont apurés et si pour cette édition les dépenses seront à minima cela ne devrait pas se voir en tout cas pas pour le cross que nous avons pu découvrir en avant-première.
(Dans la suite le cross et les sélectionnés)

Subscribe to RSS - Mondial