Les articles

Onglets principaux

Le Lion, Dressage 2

Pas grand changement dans cette seconde journée de dressage. Dans les 6 ans on n’épiloguera pas davantage sur les errements de la présidente du jury, elle en est consciente et suffisamment bouleversée. Kitty King et le SF Cristal Fontaine ont rejoint le trio de tête. Yannick Dirou et California d’Horset sont 7ème. Ils confirment un fort potentiel et auraient pu être encore plus hauts sans quelques fautes d’attitude. A suivre demain à 11h33.

Chez les 7 ans, il a fallu attendre le dernier concurrent pour avoir le leader. On se doutait bien qu’il serait allemand. Finalement Jung et Choclat prennent l’avantage à 0,3pts. Tom Carlile et Birmane signaient eux la meilleure prestation tricolore avec une Birmane appliquée : 8ème à 3,1 pts de la tête.  La fin de tour questionne un peu les cavaliers sur un cross qui va crescendo. Il va sans doute falloir en garder sous le pied avec les incidences sur la pendule.

Jean François Chadelat nous a quitté !

C'est hier soir que Jean François nous a quitté..
Amis du complet, inutile de vous le présenter tellement il faisait partie du paysage de cette discipline.
Toutes nos amitiés à son épouse Dominique et bien sur à Caroline, cavalière de haut niveau avec entre autre sa très bonne jument Kadessia.

Le Lion, dressage 1

Première journée de dressage au Lion sous le soleil. Dans les 6 ans c’est l’Américiane Elisabeth Halliday qui tient la tête d’un petit dixième de point avec son entier chic Colley Moonshine.Tom Carlile est 11ème avec Casino du Delta qui perdait quelques points sur le dernier demi-cercle.  Luc Château et Cocorico de l’Ebat sont trois places plus loin. Chef les ainés, il n’y avait rien à jeter dans la reprise de la jument d’Ingrid Klimke Acha P mais Nicolas Wilson et Laura Collet lui collent au train. Le meilleur Français est Astier avec Babylon de Gamma à la 8ème place. Il a eu chaud à porter son gris encore un peu vert sur le plat. Plus toniques Banzaï du Loir et Boléro de Menjoulet les partenaires respectifs d’Axel Coute et de François Pons ne sont que sont que 0,3 points derrière ex-aequo.

Le Lion, première visite

C'est parti. Première inspection des chevaux faite. Tout le Monde est bon pour le service. Place au dressage. Horaires et résultats ICI

Final à Chateaubriant

Deux marches du podium pour Thaïs dans le 2* et François Naulin dans le 1*.
Toute l'hstoire dans le pdf ci-après.

Dimanche morose à Boekelo

Ho misère ! Il faudra oublier cette édition de Boekelo si ce n’est pour son inhabituelle sécheresse dehors malgré un intérieur nocturne toujours très arrosé. Décidément ça ne le fait pas pour les Hollandais qui n’ont toujours pas remporté à domicile le plus vieux 3* du continent. Tim Lips à deux barres descend sur la troisième marche du podium. Julia et Samourai du Thot se sont offert leur 14ème victoire internationale plus la victoire de l’équipe allemande. Elle devance Laura Collett avec son London 52 qui confirme après sa victoire dans les 8/9 ans à Blenheim. Astier et Mitch auraient été sur le podium, ça ne fait pas de doute mais une blessure à un glome les a empêchés de figurer à l’inspection des chevaux. Deuxième douche froide ce dimanche matin quand Alicia se faisait sortir après une si beau concours jusque-là de Uyassa. Une sensibilité au pied semble-t-il après avoir déféré sur le cross. Par équipe nous réintégrions le score de Nico, c’était donc fichu.  Ça ne l’a pas empêché de sortir un beau sans faute. Idem pour Todd de Suzan en individuel, tous les autres français ayant été pénalisés. On pense à Brice et sa spectaculaire chute après que Valère a pris son appel sur l’ombre du n°4. Le cheval va mieux que le cavalier qui y laisse une clavette. Ce sont finalement Karim et Triton qui signent la moins mauvaise prestation dans nos rangs avec la 27ème place. Au classement final de la coupe des nations  les bleus finissent seconds derrière la Grande Bretagne et devant la Suède.

CSO

Pour suivre le CSO de Boekelo.
Hélas nos deux meilleures cartouches manquent à l'appel. Alertamalib'Or n'a pas été présenté à l'inpection des chevaux et Uyassa Champeix n'y a pas été accepté.
Le lien.

Chateaubriant 3

Si Thaïs tient toujours la tête dans le 2* avec Risotto après le CSO, elle a dû céder sa place dans le 1* après le cross au profit de François Naulin avec Palerme.

Boekelo après cross

Youpi il y a quatre chevaux français dans le top ten de Boekelo. Zut il n’y en a qu’un monté par un des nôtres. Encore une fois, Astier a produit le plus beau cross de la journée. Pour son premier CCI3* Alertamalib’Or a été d’une facilité déconcertante.  Gros coup de chapeau également à Alicia, elle aussi sur un Summer Song. Elle remonte à la 14ème place. Bon cross aussi de Triton pour son premier 3* long qui remonte de la 44ème à la 18ème place. Avec 60% de sans faute, 14 maxi dont 4 exactement dans les 10’ imparties cette édition aura été une des moins sélective de l’histoire de l’international hollandais. Pourtant nos bleus s’y sont piqués. Les triples brosses du n°8 ont été le juge de paix. S’y sont fait cueillir Sidney, Thomas, Brice, Rodolphe, Christopher et 7 autres cavaliers. Nicolas se retrouve avant dernier après deux dérobés de Vendée Globe’Jac. Ajoutons la chute sans gravité de Michel Duval Violton sur le 18. Clara recule d’une dizaine de places avec 11,6pts de temps dépassé. Par équipes l’Allemagne reste en tête devant la Grande Bretagne. La France est toujours 5ème, la Suède gagne une place mais ne nous menace pas pour le classement final de la coupe des nations. La victoire tant espérée est à l’eau. Nous serons seconds à moins que les Anglais ne perdent deux chevaux dans la nuit. En individuel les trois premiers du dressage sont restés dans le même ordre et ont toutes les chances de le rester puisqu’on a à faire à d’excellents sauteur à 85 % et plus de sans faute. Allez on va faire mentir les statistiques, Astier n’est qu’à 1,3 points du podium.

Thaïs reine du dressage à Chateaubriant

A l'abord du CSO le CIC2* et du cross dans le CCI* les gris de Thaïs Meheust tiennent la corde. Respectivement Risotto Mail déjà vainqueur l'an dernier et Chaman Dumont.

Pages