Aix la Chapelle

Catégorie:

2015, 2017 et 2019  Ingrid Klimke est la première à avoir remporté par trois fois le  CICO d’Aix la Chapelle.  Un cross fusée après une barre au CSO compensée par un dressage à plus de 79 % ! Une victoire qui concoure à la dixième première marche du podium par équipe de la mannschaft à domicile ! A l’approche des Europe eux aussi outre Rhin, inutile de dire qu’Ingrid est en bonne position pour conserver son titre et que ses coéquipiers seront difficiles à battre.  Ils prendraient ainsi leur revanche sur les Anglais qui eux ont raté leur coup à Aix. Avec Laura Collett et London 52 en tête après le CSO l’équipe pouvait espérer l’argent. Un refus en fin de tour, à un moment ou de toute façon le couple ne pouvait plus être maxi a douché les espoirs britanniques au profit des Néo et des Australiens toujours aux avants postes quand le cross fait des dégâts. Le chrono a fait son travail puisque 100% des maxi sont sur le podium. Et puis il y a eu cette pointe dans le gué où Rüdiger Schwarz a raté sa copie : ni clair, ni fair pour les chevaux. Premier maxi le grand Burton est aussi le seul à rester sur son score de dressage avec Quality Purdey. Il est troisième derrière maître Jung  qui a trouvé les boutons sur Chipmunk et n’a pas fini de collectionner les médailles. On notera aussi le superbe cross de Hoy/ Vassily de Lassos qui finissent 5ème.
Du côté Français, ça fait grise mine avec une 5ème place par équipe et aucun individuel dans le top ten.  Les choses étaient compromises dès le dressage.  Le niveau était ébouriffant avec la moitié des partants à plus de 70 %. Seul  Julien Guillot et Elvis était de ceux-là.  Ni faute d’équitation ni erreur de jugement juste qu’il reste du boulot avec des chevaux manquant d’expérience comme Absout Gold et d’autres limités dans leur aptitude comme Utrillo du Halage. Le CSO s’est conclu sur une bonne et une mauvaise note : la première étant le beau sans faute de Nico et Absolut et la seconde les trois barres d’Alexis et Trompe l’Oeil pas à leur aise sur le grand stade.  Qu’importe, le couple a parfaitement rempli son rôle d’ouvreur le lendemain sur le cross. Second à partir Christopher et Totem ont bouclé un cross un peu chaotique avec 36 secondes de trop. Ils finissent néanmoins à une prometteuse 17ème place. Jean Lou et Utrillo ont eu l’air très à l’aise sur ce cross difficile. Pour finir Nicolas est remonté en 12ème position. Contraint de soigner quelques abords il a rattrapé le temps entre les obstacles, flashé à plus de 820 m/min par le système SAP.  On est déçu pour Julien Guillot dont la parfaite entente avec Elvis s’est déréglé sur les pointes jusqu’à l’élimination.
A 38 jours des championnats d’Europe, Nicolas a  gagné son ticket d’entrée, Alexis conserve probablement la confiance du staff et sait-on jamais Jean Lou qui n’a pas mis les pieds à Saint Martin de Bréhal depuis 15 ans peut commencer à en rêver.  Au final la France termine troisième nation Européenne à Aix et après tout c’est notre place qu’il faudra défendre voire améliorer à Luhmühlen. (merci à Éric pour cette belle photo de Nico & Absolut)