Beau final à Saumur

Catégorie:

 57 au départ, 40 à l’arrivée : on en a perdu un certain nombre dont Sirocco du Gers qui s’est mis un coup sous un genou et n’a pas été présenté à la visite vétérinaire. L’affaire ne semble pas très grave mais rien ne dit qu’il soit remis pour les échéances à venir. Sous la flotte, 11 couples ont réussi le sans faute. Parmi eux Arnaud Boiteau et Sultan de la Motte qui décroche le podium après une quinzième lace au dressage. Upsilon a déclenché des cris d’admiration à chaque saut. Même Juan Carlos Garcia qui côtoie les cracks de jumping n’en croyait pas ses yeux. Burton et Santano II avaient une barre d’avance. Pour le suspense, ils ont poussé l’oxer n°4 mais cela n’a pas suffi. Un cheval de plus qualifié pour l’Australien que nous voyons bien sur la plus haute marche au Brésil. Au final, plus de la moitié des classés sont français. Vous pouvez écouter les réactions des frenchies du podium dans la suite. La bonne passe du complet tricolore continue mais l’entraineur garde la tête froide : « C’est à Rio qu’il faudra être performant. » La sélection est de plus en plus claire dans sa tête. Prendra-t-il Upsilon ? Là est la grande question et nous n’avons pas réussi à savoir où il plaçait le curseur du rapport qualité / jeunesse. Aujourd’hui le gris est encore battable, ce ne sera bientôt plus le cas. Nous aurons la réponse après le Pin où ils seront tous… « Non car il y a Quoriano, Qalao et Madiran qui vont à Luhmühlen… »

Étiquettes: