Billet d’humeur….billet d’espoir… ??

Catégorie:

Le sportif pratique son sport en respect des valeurs du sport, de lui-même  et de ses adversaires.
Le cavalier pratique son sport en respect du cheval, de son intégrité et de celle des autres.
Voilà posé des beaux principes que tous nous appliquons au quotidien.
Principes érigés en valeurs fondamentales et universelles par toutes les instances ayant en responsabilité l’organisation des compétitions.

Notre Fédération comme la SHF sont promptes à sanctionner le cavalier qui a oublié ses gants en dressage ou encore qui n’a appliqué le 3° alinéa d’un article obscur et mal rédigé….
Ceci donnant parfois le sentiment, que les règlements sont plus utilisés pour sanctionner que pour protéger.
L’épidémie de gourme qui sévie depuis plus de 3 semaines en Poitou Charentes dans un centre équestre (voir communiqué du RESPE) va sans doute permettre à nos instances de nous prouver le contraire… ??
Les responsables de ce centre équestres estiment ne pas devoir protéger leurs chevaux comme ceux des autres en continuant à participer à des compétitions à l’extérieur et en organisant même des épreuves de jeunes chevaux sachant que ceux ci sont plus exposés que tout autres à la gourme.
La SHF pourrait décider de protéger les jeunes chevaux dont elle a la responsabilité, en interdisant la tenue d’une compétition, dont elle a aussi la responsabilité et cela en respect de son règlement et de ses missions ?
La FFE, tout autant, garante de la bonne pratique sportive pourrait interdire ces compétitions et le déplacement des chevaux contagieux pour protéger les autres compétiteurs ?
La communauté sportive et particulièrement celle des cavaliers sera alors définitivement rassurée car elle se saura protégée par des règlements toujours appliqués en profond respect des déclarations de bonne conduite et de bonnes intentions,  pour le bien de tous et de nos chevaux….et de façon préventive !

R.Pillot

En annexe des textes que TOUS nous devrions avoir en mémoire…

Assemblée Générale du CNOSF du 10 mai 2012
CHARTE D’ETHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DU SPORT FRANÇAIS
Principe 1.1.
Avoir l’esprit sportif, dans le sport et dans la vie, c’est :
·    Être respectueux du jeu, des règles, de soi-même, des autres et des
institutions, sportives et publiques
·    Être honnête, intègre et loyal
·    Être solidaire, altruiste et fraternel
·    Être tolérant

Préambule du règlement général FFE

La FFE est garante du respect du cheval et de la pratique de l’équitation
en France.
La FFE assure la promotion des pratiques équestres et fait respecter les
bonnes pratiques sportives en adéquation avec la mission sociale,
éducative, économique et culturelle qu’elle conduit.


Préambule du règlement SHF
Code de bonne conduite

1. Dans tous les sports équestres, le cheval/poney est souverain.
2. Le bien-être du cheval/poney doit prédominer sur les exigences des
éleveurs, des entraîneurs, des cavaliers,
des meneurs, des propriétaires, des commerçants, des sponsors et des
officiels.
3. Tous les soins et traitements vétérinaires prodigués aux chevaux/poneys
doivent assurer leur santé et leur bien-être.
4. Un niveau élevé doit être encouragé et maintenu en tout temps dans les
domaines de l’alimentation, de la santé, de l’hygiène et de la
sécurité.
 

Étiquettes: