Boekelo, fin

Catégorie:

Laura Collett et London 52 se sont imposés à Boekelo. La revanche d’une saison en dents des scie  qui pouvait faire douter de ce super couple. D’ailleurs les sélectionneurs britannique ne les avaient pas intégré à leur équipe. Elle termine ex-aequo avec Burton et son Clever Louis trop rapide de deux seconde sur le cross (ce n’était que le leur second concours ensemble !). Auffarth qui a vait mené la compétition jusque-là perdait la victoire individuelle sur le dernier obstacle mais l’emportait par équipe avec près de 30 points d’avances sur les Australiens. Le Japon monte sur la troisième marche du podium avec dans leurs rangs deux des cinq couples à être restés sur leur score de dressage. Malheureuse en Hollande l’équipe de Suède l’emporte néanmoins au classement final de la coupe des nations.  Les Belges ont craqué sur le CSO, incapables de maintenir leur place sur le podium, ils offraient aux Suisses leur ticket pour Tokyo.
L’ordre de départ dans l’ordre inverse du classement des équipes est complètement imbitable. J’ai vu des passionnés lâcher l’affaire. Le commentateur pour FEI TV y perdait son latin qu’il n’a jamais eu, et s’arrachait les chevaux qu’il n’a plus. Les géniaux concepteurs de cette engeance n’avaient peut-être pas prévu qu’un individuel puisse gagner la compétition. Allez expliquer au profane que parce le dernier à passer a fait une barre que c’est celle qui est passé deux heures avant qui a gagné.  Pour la lisibilité du sport Boekelo a été une pire boucherie que les précédents essais. On a  4 couples éliminés sur le cross qui ont courru le CSO pour leur équipe moyennant 200 points dénués de tout sens. Une élimination n’est pas un score mais une sanction. Quel est le point commun entre ceux éliminés pour trois refus, celui qui s’est gaufré et ce pauvre Cathal Daniels qui a fait le plus beau cross du samedi (ex-aequo avec Burto de mon humble point de vue) mais en oubliant un obstacle ?
Au final, il n’y a pas à  avoir honte dans le camp français ; Nicolas sans faute au concours réalise la meilleure performance à la 8ème place. Une vraie progression pour ceux qui avaient pris 40 points sur le cross l’année dernière. Nos 8 ans ne sont pas sans faute mais se qualifient. Avec une barre Birmane reste dans le top ten. Babylon fautif également sur l’entrée du double fera aussi tomber l’ultime obstacle le privant d’un classement dans lequel on trouve in-extremis Ugo et Shadd’Oc. Avec l’ancien calcul des points la France aurait été en argent. On aurait facilement avalé la pilule pour plus de lisibilité et d’intérêt sportif. Mais là…