Jardy, acte 2

Catégorie:

Jardy huis-clos ou presque. Début de saison au mois de juillet. Un internationales avec très peu d’étrangers. Etranges sensations. Sur le rectangle, les juges ne se sont semble-t-il pas lâchés au niveau des mérites des concurrents. Quing du Briot prenaient en toute logique et légitimité la tête. Top reprise !  Pas plus surprenante la seconde place de Birmane. Le confinement lui a été profitable sur le plan de la maturité. Un peu fainéant au pas Quioriano se hissait quand même au-dessus de 70% en quatrième place derrière Good Size de Quatre Chênes le partenaire de Camille Lejeune et devant Aisprit de la Loge. Totem et Christopher 14ème malgré une belle reprise se sont fait sévèrement sanctionner un petit manque de niaque. Les cartes ont été rebattues par un CSO pourtant ni gros ni technique et qui a permis à plus de la moitié des partants d’être sans faute. Remake de Saumur Thibault et Quing perdaint l’avantage à cause d’une barre. Un petit 4 points sur le vertical n°1, mais 4 points quand même. Birmane a littéralement volé pour prendre l’avantage et a droit à deux seconde sur le cross pour le conserver. La grosse surprise aura été l’élimination de Gireg et Aisprit sur la stiple-barre n°3. Une grosse incompréhension, refus et une chute dont le préjudice pour la suite reste à évaluer. Ainsi passe la gloire pour ce couple qui avait tant brillé ici même l’an dernier. Le cross à venir s’annonce d’après Arnaud Boiteau comme « classique et logiquement moins difficile que l’ERM de l’année dernière. On sort quand même d’un deuxième hiver. » On compte sur le chrono pour départager les 12 premiers qui se tiennent en 5 points d’écart.