Le club des Aix

Catégorie:

Le rideau est tombé sur la compétition de « polyvalence » d’Aix la Chapelle. Une édition à part après l’annulation en 2020 et pour cette année un décalage de deux mois entre JO et championnats d’Europe. 38 couples contre 43 d’habitude avec des effectifs qui sauf coté anglais peinent à se renouveler et un absent de marque à domicile : Michi Jung.
Sur 6 équipes, la France pouvait espérer faire mieux qu’avant dernière après le dressage, c’était sans compter avec les facéties de Birmane. Dès la première épaule en dedans la jument a regardé son cavalier dans les yeux et ce dernier n’a jamais réussi à la remettre dans les rênes. La pire reprise de leur histoire à moins de 62%. A l’opposé Gireg et Aisprit faisaient une top prestation avec un superbe travail au galop. A la clé une troisième position et même la tête pour un des juges. Le CSO a comme d’habitude bien rebattu les cartes sur l’immense terrain de la Soers. Un double très fautif, un chrono très serré et ce ne sont que trois couple qui n’y ont pas alourdis leur score dont le future vainqueur et Yoshiaki Oiwa en quête de revanche après sa chute olympique. Un petit 4 point pour Aisprit de la Loge le laissait encore dans la course à la huitième place. On comptait sur le cross pour une remontada et on y a cru longtemps puisque dans la dernière minute Gireg et Aisprit était dans les mêmes temps intermédiaires que le plus rapide du jour Will Coleman et Off the Records à seulement 2 secondes du maxi. Un petit genou un peu lent sur l’entrée de l’avant dernier gué. La seule chute du cross. La seule élimination du concours. Pas de bobo autre qu’une grosse déception, mais ce couple est fantastique. On l’a déjà vu et on le reverra. A la fin de la foire c’était Tom qui faisait le moins mauvais résultat d’une équipe de France bonne dernière.  Ce n’était pas le jour ni la saison de Birmane. Pas mieux pour Regis Prud’hon et Tarastro dernier en individuel ou Camille Lejeune / Noreway Harry plus à l’aise au Grand Complet. Non la seule bonne nouvelle dans nos rangs est ce qu’ont fait Romain Sans et Unétoile de la Serre qui étaient là pour faire leurs armes en individuel. Ils sont entrés par la grande porte dans la cour des grands avec maitrise et justesse. Une belle et prometteuse 20ème place malgré 3 barres au CSO.
Au final ce sont des résultats inédits puisque Will Coleman pour sa première participation décrochait la première victoire américaine. Première participation mais pas première venue puisque  l’Américian et Off the Record étaient à Aix pour leur préparation olympique en tant que remplaçants pour Tokyo. Première aussi pour les Britts. Jamais l’équipe de Grande Bretagne n’avaient remporté la prestigieuse coupe de nations Allemande, c’est fait et avec la manière. Laura Collett une des rares anglaise à avoir déjà gravi le podium Allemand étaient 4ème avec Mr Bass son cheval d’équipe et seconde avec le plus irrégulier Dacapo. Après les JO et avant les Europe où les britanniques sont encore favoris sans compter les couples performants alignés en 5*, le réservoir Grand Breton semble inépuisable. Si la domination est qualitative aucune nation ne peut rivaliser sur la quantitatif... On va quand même tenter de se refaire la semaine prochaine.