Le Grand Prix Classic de Fontainebleau : une complète réussite !

Catégorie:

Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître. Toute l’équipe de Grand Prix Magazine, avec Vincent Goehrs à sa tête, organisait pendant 15 jours un tout nouvel événement : le Grand Prix Classic. Plusieurs disciplines à l’honneur : endurance, dressage, saut d’obstacles, horse-ball….et concours complet. Ça donnait un p’tit côté Jeux Equestres Mondiaux à l’événement. Deux épreuves étaient d’ailleurs au programme le week-end dernier : un CIC* et une amateur Elite.

Que vous dire sur ce « nouveau » complet ? Que tout fut quasi parfait ! J’ai été, et reste, bluffé ! (Petit bémol cependant sur la restauration, beaucoup trop cher et pas au niveau) Bluffé par la qualité de l’organisation générale, par l’accueil, par la mise en valeur du site, par la gentillesse de l’équipe organisatrice….et bluffé par la qualité sportive de l’épreuve ! Le dressage se tenait sur le spring garden magnifiquement décoré, et le cso sur le Petit Parquet, dont le terrain avait gardé toute sa souplesse et son répondant, malgré les pluies diluviennes des derniers jours.
Une épreuve de cso qui aura causé bien des soucis aux concurrents de l’amateur Elite. Le parcours n’était pas gros mais le tracé, technique et délicat, apportait son lot de difficultés. Sans oublier qu’enchaîner sur le Petit Parquet est une épreuve en soit. Donc juste 2 sans faute ! Le parcours de cross était tout simplement magnifique, très bien construit, avec un tracé pertinent et un sol absolument parfait. De quoi donner un coup de vieux à l’international de fin mars. Le chef de piste (pour ceux qui ont suivi mes mésaventures passées, était le même que sur le dernier complet de meumeu en 2007 sur un concours du 93….donc on peut pas me taxer de faire du favoritisme dans mon jugement. Et pourtant je suis rancunier) a fait un remarquable travail ! Et il faut le dire. Le tracé tout d’abord était bien plus coulant que ce qu’il se fait fin mars, avec un départ depuis le terrain de la salamandre, permettant de débuter son parcours sur un tracé fluide et non dans un enchaînement de zig zag. Idéal pour mettre son cheval en route avec un numéro 3 aux côtes qui demandait d’avoir les yeux bien ouvert. Dans l’ensemble le parcours n’avait rien de difficile. Nous avions tout de même une belle combinaison en numéro 10 : pointe, 4 foulées, string directionnel. Le string de sortie de gué en fin de tour était également aux cotes mais là encore il n’aura pas posé beaucoup de problème en Elite, prouvant que le niveau général des couples ne cesse d’évoluer. Tous les obstacles de cross étaient magnifiquement soignés et décorés. Le sol du cross avait été parfaitement travaillé et nous avons galopé sur du velours. Mon cheval a d’ailleurs déféré des 2 antérieurs vers le numéro 11 du parcours et il n’a connu aucune gêne pour terminer maxi. Le lendemain il était parfaitement droit. Encore une fois, un gros coup de chapeau à l’équipe piste pour la réalisation de ce cross. Ça mérite 4 étoiles au Guide Gaut 2013 ! Merci également à Eddy Sans et Jean-Marie Bazire qui ont emmené tous les cavaliers amateurs reconnaître le cross. Ils l’ont fait avec beaucoup de gentillesse et de professionnalisme.
Ce fut très instructif et parfait pour compléter la reco déjà effectuée avec mon coach. Que souhaiter à ce nouvel événement? Qu’il se développe, qu’il perdure, que le complet y soit encore mieux représenté avec des épreuves jeunes chevaux, amateurs, pros…. Espérons qu’un meilleur calendrier régional et national soit proposé en 2014 afin de permettre à tous les organisateurs de trouver leur place. En attendant, encore Bravo aux organisateurs.