Luhmühlen acte 3

Catégorie:

71 concurrents, 44 sans incident, 20 maxis dont un avec un refus, 8 chutes (autant de cheval que de cavalier) dont 6 sur le même obstacle : le chef de piste a clairement raté sa copie. Pourtant c’était beau et intéressant à voir. Mike reste un de nos designers préférés mais le tour roulé trop large a changé la physionomie de ces championnats. Cet oiseau multicolore où le moindre coup de rêne droite transmutait les jambes en bois a de plus été le juge de paix et cela nous a quelque part arrangé quand London 52 allergique à l’eau comme un vieux poivrot mettait fin au tour de Laura Collett et permettait à Thibaut de se retrouver en bronze provisoire à 4,9 points de la tête toujours détenue par un époustouflant Jung et par la championne en titre toujours aussi gonflée et chanceuse. Et le colonel n’a pas été le seul à faire un chouette tour dans nos rangs. Initiés par Karim les bonnes performances se sont enchainées. Jean Lou a juste fait un tour de travail prometteur avec beaucoup de temps dépassé et une option improvisée après avoir accroché l’entrée du second gué. Bizarrement, il est arrivé la même chose à Christopher qui se retrouve à une magique 7ème place à seulement 9 points de maître Jung. Idem pour Alexis en version accentuée. Trompe l’œil a dû sortir le périscope pendant de longues secondes. La réactivité du cavalier pour ne s’en sortir qu’avec deux secondes de trop restera dans les annales de ce sport. Derniers à partir, Nico et Absolut Gold ont fait exactement ce pourquoi ils avaient  gagné leur ticket d’entrée pour une belle 12poistion provisoire.  Par équipe, toujours en tête les Allemands ont un  peu mangé leur capital. Ils n’ont que plus « que » 14,3  points d’avance sur les Anglais. Ils ont du intégrer le score de Dobowski à cause du temps dépassé du Colani Sunrise qui a payé sa rétivité dans la boite de départ. Mémé scénario pour les Anglais pour lesquels les points de Pippa comptent avec le déraillé  de Tina Cook sur le deuxième gué. Ils ont moins d’avance sur les 3èmes : nous à 0,8 points. La France est donc en route pour le bronze m’ais cela reste très serré même si on doit remercier Vittoria Pannizzon pour son Mim,  Malin Josefsson pour son chrono et Sam Watson pour sa panne de GPS dans le dernier gué qui donne aux bleus un poil de confort (mais guère plus d’une barre d’avance) par rapport respectivement à l’Italie, la Suède et l’Irlande. Plongeant de la 3ème à la 7ème place, les Belges ont fortement hypothéqué leurs chances de podium et de qualification olympique. C’est définitivement râpé pour l’Autriche, l’Espagne et la Finlande.

Rendez-vous demain.  Pour le complet et pour la France notre cœur galope.