McEwen s'impose à Pau

Catégorie:

En ce jour de CSO, il fallait revenir sur le cross et ses affres. On apprenait avec tristesse qu’Archie Rocks le cheval de Félix Vogg qui avait chuté dans le gué  souffrait d’une fracture de l’épaule et qu’il avait été décidé de l’endormir définitivement.  Une triste fin pour e cheval qui était emblématique d’une reconversion réussie depuis le monde des courses.  Beaucoup d’émoi aussi et de débats après la mésaventure de Jack Pinkney qui a fait son mea-culpa sur sa page facebook. A ce niveau cela reste une faute professionnelle inexcusable mais compréhensible dans le feu de l’action. On ne peut pas en dire autant de ceux qui l’ont laissé continuer. La FEI appréciera. Séquelles du cross encore, Gemma Tattersall n’a présenté aucun de ses chevaux à l’ultime inspection.

Sur le grand terrain de Sers, le tour de CSO semblait clair mais il n’y a eu que 5 sans faute dans le temps. Les écarts étaient tels qu’il fallait souvent plus d’une barre pour bouger dans le classement.  C’est ce qui est arrivé à Alex Bragg : une faute de trop l’a fait sortir du podium au profit de Shane Rose qui empoche 15 000 € et amortit un peu son voyage depuis Sydney.  Burton lui aussi remonte d’une place après un tour magique d’aisance et de décontraction et malgré une petite barre.  Tom McEwen remporte finalement sans surprise ce 5* après 3 tests parfaits. Ce garçon talentueux, intelligent et posé impressionne de maturité à même pas 30 ans.  Son cheval  est tout simplement hors du commun. Le couple a tout d’un futur champion olympique. Bravo à lui, bravo à l’élevage de Kerser situé à 1h30 de route au nord de Pau et bravo à Annna la groom de Toledo.
Cocorico toujours il y a eu de belles choses dans le camp tricolore. Avec deux barres Rémi finit 23ème. Pas mal pour un junior de 60 ans. Régis et Vanda du Plessis ont initié le score vierge de belle façon tout comme Arnaud et Quoriano.  Juste trois secondes de temps dépassé pour Benjamin  qui a couru un super 5* sanctionné sur le cross par un saut trop généreux.  Voilà qui mériterait un retour à Badminton 10 ans après.  Malgré deux barres, mais ça aurait pu être beaucoup plus, Mathieu et Tzinga ont sécurisé leur neuvième place et meilleure performance tricolore. Bravo.
Enfin un grand merci aux meneurs Français qui eux aussi ont arboré le brassard orange en soutien à Thibault.
Quelques interviews dans las suite.

Tom McEwen (GBR) :
« Les 5 Etoiles de Pau resteront le premier CCI 5*-L de ma carrière que je remporte. Le cheval a été fantastique, sur ce dernier test du saut d'obstacles. Il signe un super tour, très agréable à monter en tant que pilote. Il suffisait de bien le diriger, d’avoir un bon contrat de foulées, et le reste suivait. »

Shane Rose (AUS) :
«  Je suis «  très content » (en français dans le texte). J’ai une pensée toute particulière pour ma femme, restée à la maison avec nos quatre enfants, et qui m’a laissé venir en France, à l’autre boût du monde, vivre cette merveilleuse compétition. Le dressage ne s’est pas passé aussi bien que je l’aurais souhaité. Mais le cross et le saut d’obstacles ont été bons. C’est ma deuxième participation aux 5 Etoiles de Pau, la première ne m’avait pas autant réussi. » 

Mathieu Lemoine (FRA) :
« Je partais sur le saut d’obstacles avec un crédit de deux barres pour conserver la place que j’occupais après le cross. La piste était très bonne et ça a bien aidé ma jument. Elle renverse deux barres, mais a déjà fait bien pire sur plus petit niveau. On la connaît maintenant, elle a ses qualités et ses défauts mais a surtout un énorme cœur : c’est ce qui lui vaut ce beau classement aujourd’hui. »