Meilleurs vœux complets.

Catégorie:

C’est parti pour 2020 que nous vous souhaitons douce et heureuse. Vu l’actualité peu réjouissante des nouvelles du Monde on restera concentré sur celle de notre sport préféré qui sera riche. Passons sur l’apparition d’un 7ème 5* dans à Fair Hill dans le Maryland auquel on ne croit pas beaucoup. On attend avec impatience le retour du superbe terrain de Vittel ou de la finale de l’ERM confirmée pour la seconde année consécutive à Lignières mais les projecteurs seront bien sûr braqués sur Tokyo. Les bleus vont se retrouver dans la même position qu’en 2008 : tenter de conserver un titre olympique en s’envolant vers les moiteurs tropicales de l’Asie. Comme à Hong-Kong le cross sera finalement réduit à 8 minutes soit 4500m. Comme à Honk-Kong tout se fera le matin avec un premier départ à 7h (23h en France). Comme à Hong-Kong les conditions matérielles pour les chevaux devraient faire qu’ils encaissent très bien le climat.  Espérons que les comparaisons s’arrêtent là puisqu’en 2008 seul Didier Dhennin avait tiré son épingle du jeu et les bleus étaient revenus bredouilles. Avec l’équipe réduite à trois, le défi sera plus stratégique que climatique. Il faudra être à la fois offensif et conservateur. La sélection devra se faire autour de piliers : Thibaut qui est de toutes les sélections depuis 5 ans ou Nicolas qui est de tous les JO depuis 20 ans. Elle ne se fera pas sans prise de risque : celui d’ouvrir à des couples de qualité mais plus novices (Gireg, Christopher) ou celui de s’en passer. A Hong-Kong nous étions favoris et la poisse a frappé. A Tokyo, il va falloir créer la surprise. C’est là que les bleus sont bons si l’alchimie veut bien prendre. Ce sera du vendredi 31 juillet au lundi 3 aout et il ne pas facile d’être visible pour les juniors et les jeunes cav qui courront leurs championnats d’Europe aux mêmes dates à Hartpury. Les Poneys auront couru quant à eux mi-juillet à Strzegom qui accueille ces championnats pour les trois années à venir. Bonne année, au galop vers les médailles.