Pau after dress

Catégorie:

Ho bien sûr ils sont loin nos petits frenchies mais le réservoir qualitatif et quantitatif est loin de ce que présentent les anglo-saxons. Personne n’a à rougir de son score. La principale voire la seule déconvenue vient de Jean Teulère qui aurait peu obtenir mieux de Voila d’Auzay et la vraie satisfaction vient de Jean Lou Bigot meilleur et seul bleu au-dessus de 70% avec Utrillo du Halage à la 21ème place. Le potentiel pressenti à l’aube des Europe 2019 commence à s’exprimer. Il faut dire que contrairement à ce qu’on a vu au Lion d’Angers les juges n’ont pas été avares en points et qu’en plus le niveau produit a été très haut. On a là, une bonne partie de l’élite mondiale qui a performé comme attendu : de top couples très expérimentés, de tops cavaliers tirant le mieux de chevaux qui seront plus à leur aise sur la galopade demain. Le cross qui s’annonce semble accessible mais reste l’inconnu de la tenue sur la distance. Ce que dit Laura, leader devant les juges : "Je suis très heureuse de mes deux chevaux ! London 52 est ici sur son premier CCI5*.  Il était un peu nerveux en entrant en piste mais il s'est bien concentré ensuite durant toute la reprise ! Bien sûr, la compétition n'est pas jouée et le cross demain bousculera sans doute le classement mais j'ai confiance dans mes chevaux. Mr Bass est expérimenté à ce niveau de compétition et est un très bon cheval de cross. Si London est moins expérimenté, il est en très bonne forme ce week-end et j'ai vraiment hâte de voir son comportement demain ! Nous avons beaucoup de chance d'être ici ce week-end et je suis très heureuse de pouvoir concourir avec ces deux chevaux exceptionnels ".
Petit mot de Michel : "Guillaume et Barbara assurent depuis bien longtemps les commentaires et analyses de notre beau sport ou on prit en charge cette tache. Je voulais ce soir souligner mon amitié et mon admiration devant l'acharnement avec lequel Pascal Sayous a défendu le maintient de cette épreuve. Oui, il a parfois mauvais caractère, mais il a aussi celui de ne jamais laisser les attelages dans le gué. Et bon courage Pascal pour les étoiles de 2021. " Michel