Saumur, acte 1

Catégorie:

Sur les quatre niveaux proposés à Saumur ce week-end, le 3* long a un peu des airs de jeux asiatiques puisque l’épreuve est l’unique étape européenne pour qualifier ces nations en vue de JO de Tokyo (On ne sait pas par quelle magie le précieux sésame peut leur être accordé sur ce qu’on appelait jusque-là un CCI2*.) Dans l’épreuve phare, c’est un triste et inquiétant record de faible participation puisqu’ils ne seront que 28  s’élancer sur le cross. Comme si ça ne suffisait pas nous avons perdu Lionel et Tactic à la première inspection. Un suspenseur qui n’a pas convaincu le véto de prison et l’histoire s’arrête cruellement là. Sur le dressage même si le notes ne le reflètent pas forcement, deux reprises sont clairement sorties du lot par leur dynamisme : dans l’ordre Christopher Burton / Polystar I et Victor Levecque / RNH MC Ustinov. Juste derrière on trouve Christopher Six / Totem de Brecey avec une prestation dans laquelle il n’y avait rien à jeter mais qui a dû attendre le travail au galop pour passer devant Nicolas Touzaint / Absolut Gold. Tout ce petit monde est novice à ce niveau sur format long. Ce sera donc l’inconnu sur un cross qui semble accessible malgré quelques profils originaux qui pourraient en surprendre quelques-uns. On peut sans trop se tromper mettre une pièce sur l’Australien qui n’est pas venu que pour faible du golf avec Neco Pessoa. Rappelez-vous du tour de Polystar à Arville l’année dernière…