Saumur, acte 3

Catégorie:

20 partants sur le CSO, 8 sans faute et quelques remaniements du classement mais Burton est resté en tête et décroche la timbale à Saumur pour la quatrième fois. Insolent de facilité avec l’Australien a fait un tour de hunter avec 2 grammes de tension dans le pelham. Polystar est définitivement son cheval et tête et son cheval de cœur. Parmi les 8 classés, il est le seul étranger apportant un lot de couples qualifiés pour les échéances à venir pour le grand soulagement de Thierry Touzaint et Michel Asseray à écouter dans la suite. Si Victor Levecque est sorti du podium pour une barre sur le n°2, on se doute qu’il ne part pas déçu d’une quatrième place sur son premier concours à ce niveau. La seule vraie déception, ce sont les deux fautes de Nicolas avec Absolute Gold qui le font rétrograder à la sixième place. Deuxième « Christopher » sur le podium, monsieur Six retrouvait sa place acquise au dressage après un joli sans faute. Et c’est finalement le Bigot local qui signait la meilleure performance française. Jean Lou veut garder la tête froide et continuer de prendre son temps avec un Utrillo mais le cavalier Saumurois est bel est bien de retour comme en témoigne sa victoire avec Aktion de Belheme dans le 3* long. Cette épreuve très asiatique a vu la victoire par équipe des Japonais. Ces derniers déjà qualifiés pour les JO en tant que pays hôte, ce sont la Chine et la Thaïlande qui ont décroché leur billet pour Tokyo. Notons que la Pologne s’est également qualifiée à domicile ce week-end.