Triste retour de Saint Giron

Catégorie:

La route laisse le temps de fouiller dans le disque dur de la mémoire pour retrouver les moments partagés avec DD Lagarde.
20 ans que ça durait.. Un début méfiant de la part de ce vieux routier des complets et son encore plus vieil expérimenté un dénommé Guillaume.

Le petit nouveau que j’étais, allait vite apprendre. L’éperon, Cheval Pratique et Le Complet allaient former le groupe des journaleux du complet, vite rejoint par Virginie, alias Trufette. On travaillait, mais pas avant d’avoir fini la dégustation d’huitres ou autre casse-croûte sur le bord du terrain ou mieux les bords de Loire. On s’engueulait fort, normal on était concurrents, mais vite le combat cessait faute de combattants, ils étaient partis finir le sujet chez Jean Roore.
Nous a rejoint Popo, alias Griselda et Romain son mari, nous a quitté Trufette après la cessation de sa rubrique dans Paris Turf.
Et maintenant c’est DD qui a cessé !!
Fini les tripoux à Rodez, dans le froid du matin, vers les 9 heures. Fini les reconnaissances de cross plus marrantes que studieuses, fini les plateaux de homard sur le port de Sète lors du concours du Pouget ou en passant par là le bar grillé de Marie France Fer ?
Non, DD, on continuera à faire comme si tu allais arriver, tu étais si fréquemment à la bourre.
Alors tchao l’artiste, veille sur nous et qu’une dernière fois résonne notre : «  DD t’es in c.. » avé l’accent.