Vittel c'est dans une semaine

Catégorie:

Cette photo a 10 ans jour pour jour. Elle ouvrait une trop longue parenthèse sans complet sur le magnifique terrain de Vittel. Les protagonistes ont pris un petit coup de vieux mais on en retrouvera la semaine prochaine au même endroit. Outre Nicolas Touzaint qui l’emportait ce jour-là avec Hildago de l’Isle, on retrouvera Thomas Carlile et Karim Laghouag parmi les 24 engagés de la Pro Elite support du Grand National et surtout ultime étape de sélection en vue des JO de Tokyo. Sans surprise Thibault  Vallette, Christopher  Six, Thomas Carlile, Nicolas Touzaint et Astier Nicolas seront les grandissimes favoris. Arnaud Boiteau et Jean Lou Bigot qui sont en tête du classement provisoire du Grand National pour l’écurie Cadre Noir IFCE – Concept PGO seront aussi de la partie. Ils viseront  parmi un panel plus fourni un ticket pour les championnats d’Europe d’Avenches. La parenthèse se ferme, on l’espère durablement. Le renouveau du complet à Vittel nous le devons à Dominique Simonin gérant du centre équestre de Vittel. Nous l’avons rencontré. A lire dans la suite (il y a du scoop !).


Dominique Simonin est gérant du centre équestre de Vittel depuis 3 ans. Avant cela il était à la tête d’une autre structure à 6 km de là. « J’ai grandi sur le secteur vitellois. Auparavant je participais à l’organisation du complet de Vittel. J’avais l’envie de refaire quelque chose. L’opportunité c’est que la fédération  était aussi demandeuse d’une organisation sur Vittel. Les deux volontés se sont rencontrées. » Le terrain de Vittel est incontestablement un des plus beaux d’Europe. Son vallonnement typiquement vosgien lui confère une précieuse spécificité. Avec les infrastructures du centre équestre et de l’hippodrome, le site est unique pour l’organisation d’évènement de grande ampleur. « Ce qui rend les choses compliquées c’est que le terrain appartient à beaucoup de personnes. » De fait il faut arriver à mettre d’accord la société des courses (plat, haies, steeple, cross et trot !),  le 18 trous du Club Med et une TPE locale du nom de Nestlé… une  gageure ! « Le terrain est là, il est magnifique mais devoir passer un peu chez tout le monde demande beaucoup de négociations. Ça n’a pas été sans mal mais nous y sommes arrivés. » Avec de telles contraintes, il y a peu d’alternatives pour la piste et ceux qui ont connu les anciens tracés  ne seront pas dépaysés.  Tout est fin prêt, notamment grâce à la commune de Vittel. « La municipalité et les services technique sont très impliqués, ça leur tient à cœur qu’un évènement comme ça revienne sur Vittel et que tout se déroule au mieux. Je tiens vraiment à les remercier. » Une aide précieuse surtout qu’il a fallu être réactif quand l’évènement a successivement été ouvert aux amateurs et au public. Les amateurs trop peu nombreux ont loupé le coche, souhaitons que le public réponde présent pour cette première étape sans huis clos.
Nous y serons  avec un grand plaisir et il y a des chances qu’on reprenne l’habitude de l’autoroute A5 : « l’objectif est de pérenniser cet évènement d’années en années voire d’aller sur une organisation d’un championnat Europe jeunes. On a la capacité de pouvoir le faire.» Voilà une info qui fait plaisir ! Vittel a jadis connu des concours internationaux. Un certain Michael Jung y a fait ses premiers pas dans ce qui serait aujourd’hui un 4*S.