Les articles

Onglets principaux

Luhmühlen acte 1

Soyons clairs, on ne s’attendait pas à voir la Belgique en tête au soir du premier jour de dressage. Ils n’y seront certainement plus demain mais c’est pour eux un espoir de qualification olympique qui se profile et on s’en réjouit. Seconde l’Allemagne devrait par contre conforter sa position tandis que la troisième place provisoire de la France parait impossible à tenir (pour le moment), talonnées que nous sommes par les Italiens et surtout les Anglais.  Nos couples ont été capables du meilleur comme du pire. Punch était bien nerveux et Karim a joué la prudence. Avec la locomotion du poney, un harnachement changé au dernier moment et juge australien radin (à moins de 60 % !) il n’en fallait pas plus pour plonger dans le classement à 38,4 pts. Pour compenser cela, il fallait du très lourd. C’est ce qu’ont produit Thibaut et Qing. Une super reprise avec peut être juste un peu de faiblesse dans les appuyés. Une seconde place méritée ex-aequo avec Kaï Ruder à seulement 0,3 points derrière Laura Collett / London 52.   Ne nous attardons pas trop sur ces résultats très serrés du premier jour. Avec des poids lourds à venir comme Jung, Klimke ou Townend la tête sera à 5 points de mieux. Passons aussi sur la contreperformance de Jean Lou qui a dû trouver le temps long sur Utrillo, ils sont là pour l’expérience.

Euro 2019, c'est parti

Ca y est, les bleus sont rentrés dans le vif du sujet. Un bon tirage au sort les place en dixième position. Les Britanniques passeront jute après. Ces derniers restent l’équipe à battre même s’ils n’ont plus la même superbe après le retrait de Tom Mc Even. Comme nous avec Karim ils mettent avec Pippa leur remplaçant en ouvreur : des couples sûr sur le cross mais qui n’avaient pas eu leur sésame pour manque de performance au dressage. Idem pour les Allemands avec Dibowski. Voilà qui prouve que les stratégies s’orientent vers la gestion d’un cross sélectif et on dirait bien que Mike Etherington Smith n’a pas concocté une ballade de santé. Dans ce contexte on ne s’étonnera pas de la place de Thibaut Valette en 2ème qui avec une bonne performance mettra la pression sur les autres équipes, charge à Alexis de confirmer pour que Nicolas fasse les ajustements aux ordres y compris pour une chance individuelle. Tout cela semble bien ficelé pour aller chercher une médaille voire l’or par équipe qui manque au palmarès de Thierry. Pour les individuels Jean Lou et Christopher ce sera surtout un concours de maturation pour l’avenir mais sait-on jamais, il y a de la qualité à faire parler.

Les horaires
Jeudi

Karim 10h37
Thibaut 14h23
Jean Lou 16h01

Vendredi
Alexis 12h00
Christopher 14h15
Nicolas 14h38

L'équipe de France

Blair Castle

Astier s'est offert le 4* court écossais avec Babylon de Gamma, le cheval de la famille Grivot. Une victoire prometteuse pour le gris qui n'a que 8 ans et qui courrait pour la première fois à ce niveau. Bravo à eux.

Millstreet

L’avant dernière étape de l’ERM s’est déroulée à Millstreet dans le sud-ouest de l’Irlande. C’est la kiwi Lucy Jackson qui s’est imposée de peu devant le local Sam Watson et l’habitué des podiums arrosés Alex Bragg. Sarah Ennis termine au pied du podium soulignant la forme des cavaliers de l’Eire à une semaine des championnats d’Europe. De notre côté on relèvera la performance de notre couple chouchou : Gireg le Coz et Aisprit de la Loge, 20ème du dressage, sans faute au CSO et 9,6 de temps sur le cross qui n’a connu que 3 maxis. Ils finissent 10ème et 3ème du classement cumulé avant l’étape finale de Lignières. Ils ne sont qu’à 5 points derrière Chris Burton.

Trésor Mail blessé !

Trésor Mail, propriété d’Iris de Fleurieu et Agnès Trouble, et monture de Sidney Dufresne a présenté un hématome sous un genou lors du stage de préparation de l’équipe de France.

L’équipe fédérale d’encadrement sportif, en accord avec les propriétaires et le cavalier, a pris la décision de retirer Trésor Mail de la sélection par prudence. La priorité est mise sur le bien-être du cheval et la volonté de le préserver en vue notamment de l’échéance olympique de 2020.

Nous souhaitons à Trésor Mail un bon repos et un bon retour la compétition sous la selle de Sidney Dufresne.
A la suite du choix fait par le sélectionneur national Thierry Touzaint et le staff fédéral,

Karim-Florent Laghouag et Punch de l’Esques, propriété d’Agnès Célérier – Groupe 1- rejoignent la sélection pour le championnat d’Europe de Luhmuhlen (GER) du 28 août au 1er septembre.

Et Pendant ce temps !!! Les Poon's en Argent.

C'est une bien bonne habitude en été de recevoir l'info qu'une nouvelle fois, les poulains d'Emmanuel Quitet étaient médaillés lors des Championnats d'Europe.
Cette année ce sera l'argent à Strzegom, en Pologne.
Je me souviens qu'il y a quelques années lors des sélectin à Lamotte, j'y avais repéré un petit Astier.
C'est la sute de carrière que nous souhaitons à Jonas, Lilou,Chloé et Lisa, Manon ou Louise. Ils n'étaient que 4 en équipe, mais tous méritent nos félicitations.
Good Luck, les enfants !

Test Event Nippon

Michi Jung s’oriente tout doucement vers son rêve : faire mieux que Todd et devenir le premier triple champion olympique de complet. Il a remporté le test event de Tokyo avec le plus jeune cheval de la start list (seulement 16 partants): Fischerwild Wave un 7 ans qui prépare bien le Lion, après sa victoire à Strzegom et sa 4ème place à Jardy. Le reste du podium est constitué de chevaux Français : Vick Du Grisors que Maxime Livio avait vendu en 2017 est second sous la selle du Japonais Ryuzo Kitajima et le trosième n’est autre que Bart L qui avait gagné le dressage. Pas de cavalier tricolore mais un voyage d’étude de Michel Asseray impressionné par la qualité des infrastructures. Les chevaux ont eu chaud malgré un cross réduit à 11 obstacles. On devrait être proche des conditions vécues à Hong Kong en 2008.

Carton Pin

Il n'en fallait pas davantage pour ravir le public venu nombreux assister au sacre successif des français dans les trois épreuves disputées ce dimanche au Grand Complet. Par trois fois, la Marseillaise a résonné dans le parc du Haras national du Pin. D'abord grâce à Gwendolen Fer et Traumprinz dans le CCI3*-S aux couleurs de Devoucoux, puis de Thomas Carlile dans le CCI3*-L Prix Ustica, et enfin dans l'épreuve majeure de ce week-end, la Coupe des Nations FEI. S'il fallait ne retenir qu'un nom à l'issue de cette journée, ce serait celui de Thomas Carlile. 2ème du CCI3*-S, 4ème de la Coupe des Nations FEI, il remporte les trois premières places du CCI3*-L ! (CP à lire dans la suite)

Pages