Les articles

Onglets principaux

Que d'émotions à Pau !

Avant de se faire chaleureusement féliciter pour son énorme victoire Thibault s’est d’abord fait engueuler. Descendre de cheval avant sa sortie de piste aurait pu être très grave. Que ça serve de leçon et savourons nos trois jeunes français dans le top 10 d’un 4*. Deux sur le podium. Un sur la première marche !

Seulement 6 sans-faute dont Gemma Tattersall avec ses deux chevaux. Seconde avec Pamero à 0,4 points près ça passait pour elle qui se désolait un peu de n’avoir pas encore de grosse épreuve à son palmarès, mais ce sera pour Badminton 2019 assure-t-elle.
Thibault avait doit à une barre et il renversa le n°3. Un excès de confiance de sa part tant son cheval était fantastique à la détente. 10 obstacles en apnée pour le public. 10 obstacles montés au millimètre. Clara aussi avait droit à 4 points pour rester sur le podium puisque Be Touchable le cheval d’Izzy Taylor n’avait pas été présenté à la visite et que Rose Canter sortait du CSO avec 9 points ruinant les espoirs de l’Anglaise de devenir la nouvelle n°1 Mondial.
Alexis lui sortait de piste avec deux barres mais la satisfaction de la victoire de son pote du pole jeune et d’avoir remonté 30 places pour son premier 4* !
Pour faire bonne mesure, il y a un quatrième français dans le classement du 4* tricolore : Sébastien Cavaillon. Une fantastique édition malgré le froid. Pour la quatrième fois consécutive la coupe n’est pas partie à l’étranger.

La tête dans les étoiles de Pau

Le tour d’Alexis Goury n’a pas été salué à sa juste valeur. Second à partir et dans le temps à la mode on s’est dit que ce cross de Pau édition 2018 allait être une course plate. Il n’en fut rien. Fox Pitt, Townend, Price ont acheté un bout de terrain comme des bleus tandis que nos petits jeunes ex du pôle saumurois ont accumulé les tours parfaits. Clara qui se dévoile cette année est dans le top ten juste devant Alexis et Thibault est l’overnight leader après un cross sublime. Il a une barre d’avance : un scénario de rêve dont on aimerait bien qu’il dure. Heureusement qu’il que la pluie annoncée n’est pas venue sinon au aurait perdu plus de concurrents. Là c’est quand même un tiers qui n’ira pas plus loin et dix qui finissent avec un refus. Seuls nos petits Français et Gemma sont maxi. Thierry Touzaint ne cachait qu’à moitié qu’Alexis et Thibault devraient être de l’équipe pour les prochains championnats d’Europe. Tous les autres tricolores ont été pénalisés. Dommage pour Arnaud qui faisait un si beau tour avant que son cheval ne se dégonfle. Dommage pour Qatar qui a probablement gagné sa retraite.

Pau dressage 2

En tête le numéro un mondial avec un bon cheval mais inédit en 4*. En seconde position, la championne du Monde avec Zenshera 3ème à Luhmühlen cette année et 7ème à Pau l’année dernière. La bataille va être rude sur un cross sans grosse difficulté technique et avec une météo moins catastrophique que prévu. Reste que ça tourne beaucoup, que le maxi ne devrait pas être facile et qu’il y a énorméméne de débutants à l’image de Thibault et Siniani qui signaient leur meilleure reprise de la saison, à 74,48 % pour une belle et prometteuse 5ème place avant le cross.

Pau dressage 1

A l’issue de la première journée du dressage palois, Izzy Taylor a pris le leadership avec Be Touchable. Celui que nous avions vu performer dans l’ERM à Jardy, à voir sur le cross qui s’annonce pas si facile pour un cheval qui n’a pas couru de format long depuis deux ans. Les juges n’ont pas été très haut en points, cela culmine pour le moment à 71,21 %. Arnaud fait la meilleure reprise du camp français avec un Quoriano très appliqué dans un mouchoir de poche avec Clara /Wont Wait. Les autres first-timers  François et Alexis sont eux groupés 12ème et 13ème. Demain les températures commencent à dégringoler avant le déluge annoncé pour le samedi.

Adieu champion

La nouvelle courrait depuis le début de matinée dans les écuries du 4* de Pau, concours auquel Entebbe devait participer.  Ses intestins en avaient décidés autrement. Il semblait avoir bien récupéré d’une première opération mais il ne se réveillera jamais de la seconde. Nous sommes de tout cœur avec Karim, Camille et leur entourage. Entebbe restera dans la mémoire de ce sport terminant son existence sur un titre de champion de France.

Final au Lion

Chez les 6 ans c’est finalement le CSO qui a rebattu le plus les cartes avec à peine une dizaine de sans faute. Au final c’est  Kitty King qui l’a emporté avec Cristal Fontaine (Chef Rouge). Yannick Dirou et California d’Horset qui avaient déjà gagné une place avec le forfait de Jung en grappillait une de plus avec un sans-faute. Dommage ce passage lent de la ligne d’arrivée qui leur fait perdre la 4ème place.  Luc Château et Cocorico de l’Ebat effectuaient quand à eux une belle remontée de la 23ème à la 11ème place.
Chez les 7 ans un petit quart de sans faute. Ingrid Kilme n’a pas tremblé   malgré les railleries de son entourage qui lui disaient de faire attention au dernier obstacle. Troisième victoire au Lion pour l’Allemande. Peut-être peut-on la croire quand elle voit en Asha P la successeur de Hale Bob. Sans faute à la mode pour Astier et Babylon. Il a été bien inspiré dans la gestion de son chrono sur le cross qui lui permet de monter sur le podium au détriment de Karin Donckers à égalité de points. Très belle remontée également de Billy Elmy et Maxime qui finissent 6ème. Sa propriétaire va se régaler avec la saison prochaine. Grosse plongée hélas pour François Pons qui sortait de piste avec trois barres de Boléro Menjoulet.

Le Lion, cross

Les six ans ont été une course plate et c’est tant mieux. Les bons six ans étaient prêts à faire un deuxième cross. Quasiment rien n’a bougé dans les dix premiers. California d’Horset  reste 7ème à une barre et des broutilles de la tête.  Casino du Delta gagne deux places. Les 7 ans en revanche ont eu leur lot de déconvenues. Une moitié de maxis et 1/3 d’incident surtout sur la dernière combi pour axer les haies après le contrebas de la mine. Ce fut le cas pour les champions des 6 ans en titre Izzy Tailor et Monkeying Around, 4ème du dressage. C'est aussi là que chutait Tom Carlile. Autre surprise en tête de classement le grand Jung, dernier à partir et leader attendu mais Choclat a panaché sur le Burghley n°8. Le champion allemand s’en tire avec ce qui est désormais convenu d’appeler une « briceludette ».  Ingrid Klimke et Asha P ont survolé le cross même s’ils ont été à la limite du 20 pts sur le contrebas de l’ultime combi. Elle n’a droit à rien sur le CSO. Astier est dans la même barre, remonté en 5ème position et prenant à malin plaisir à placer Babylon dans le temps parfait. Bon cross également de François Pons avec son gris qui remonte en 7ème position. Maxime et Billy Elmy sont les troisièmes bleus du ton ten.

Le Lion, Dressage 2

Pas grand changement dans cette seconde journée de dressage. Dans les 6 ans on n’épiloguera pas davantage sur les errements de la présidente du jury, elle en est consciente et suffisamment bouleversée. Kitty King et le SF Cristal Fontaine ont rejoint le trio de tête. Yannick Dirou et California d’Horset sont 7ème. Ils confirment un fort potentiel et auraient pu être encore plus hauts sans quelques fautes d’attitude. A suivre demain à 11h33.

Chez les 7 ans, il a fallu attendre le dernier concurrent pour avoir le leader. On se doutait bien qu’il serait allemand. Finalement Jung et Choclat prennent l’avantage à 0,3pts. Tom Carlile et Birmane signaient eux la meilleure prestation tricolore avec une Birmane appliquée : 8ème à 3,1 pts de la tête.  La fin de tour questionne un peu les cavaliers sur un cross qui va crescendo. Il va sans doute falloir en garder sous le pied avec les incidences sur la pendule.

Jean François Chadelat nous a quitté !

C'est hier soir que Jean François nous a quitté..
Amis du complet, inutile de vous le présenter tellement il faisait partie du paysage de cette discipline.
Toutes nos amitiés à son épouse Dominique et bien sur à Caroline, cavalière de haut niveau avec entre autre sa très bonne jument Kadessia.

Le Lion, dressage 1

Première journée de dressage au Lion sous le soleil. Dans les 6 ans c’est l’Américiane Elisabeth Halliday qui tient la tête d’un petit dixième de point avec son entier chic Colley Moonshine.Tom Carlile est 11ème avec Casino du Delta qui perdait quelques points sur le dernier demi-cercle.  Luc Château et Cocorico de l’Ebat sont trois places plus loin. Chef les ainés, il n’y avait rien à jeter dans la reprise de la jument d’Ingrid Klimke Acha P mais Nicolas Wilson et Laura Collet lui collent au train. Le meilleur Français est Astier avec Babylon de Gamma à la 8ème place. Il a eu chaud à porter son gris encore un peu vert sur le plat. Plus toniques Banzaï du Loir et Boléro de Menjoulet les partenaires respectifs d’Axel Coute et de François Pons ne sont que sont que 0,3 points derrière ex-aequo.

Pages