Les articles

Onglets principaux

Boekelo, dressage

Le dressage de Boekelo s’est achevé. On peut même dire qu’il s’est achevé jeudi puisque les douze nations engagées ont toute déroulé jeudi consacrant le vendredi aux individuels. D’ailleurs pour l’essentiel le classement s’est fait le premier jour puisque seules deux individuelles anglaises se sont glissées dans le top 10 : Laura Collett et Sarah Bullimore. Sandra Auffarth a pris la direction des opérations avec sa nouvelle recrue Let’s Dance 73.  Jung se paye le luxe de placer ses deux chevaux dans le top 10 dont Rocana dont c’est le grand retour. La meilleure performance française est à mettre au crédit de Tom Carlile 9ème avec Birmane à seulement 2 points de la tête. Belle performance après son incroyable mésaventure de la nuit : crever un pneu sur une autoroute belge avec un… mors ! Pour les équipes il va falloir subir le format olympique. L’équipe de France est 4ème avec Tom /Birmane,  Karim / Triton un peu loin à cause d’un changement de pied. Astier Nicolas et Babylon de Gamma sont 31ème.. Nicolas Touzaint lui est dans le top20 avec Vendée Glob’Jac et près à jouer aux chaises musicales en cas de défection. Sixième au classement cumulé sur les 6 premières étapes nous ne pouvons espérer le podium final mais pour d’autres l’enjeu est de taille puisqu’un pays peut y gagner son ticket d’entrée pour Tokyo. Les choses vont être très serrées entre la Suisse, la Belgique et les Pays-Bas. Sans surprise la très belle équipe Allemande : Sandra Auffarth / Let's Dance 73, Michael Jung / Rocana et Ingrid Klimke / Asha P a pris la tête à un peu plus de 11 points devant les USA et une équipe japonaise qui continue sa montée en puissance avec la seconde place de Yoshi et Bart. La Suède en tête de la coupe des nations jusqu’à cette dernière étape hollandaise a raté sa copie ce qui pourrait bien lui couté la première marche du podium si jamais les Anglais (pour le moment 5ème) finissent parmi les trois premières équipes, chose des plus probables.
Cliquez ICI pour les résultats
 

Boekelo : l'équipe de France

ERM suite et fin

Après le dressage qui avait étonnamment connu le meilleur score moyen depuis le début que l’ERM existe, le CSO a fait son boulot, plus encore que le cross. Beaucoup de barres sur la carrière détrempée, notamment la palanque d’entrée de double mais c’est surtout le chrono qui a pénalisé  la grande majorité des partants (seuls Price et Jung sont à l’heure). Avec une barre, le Keiser perdait l’avantage au profit de Gemma Tattersall avec Jalapeno, l’ancienne jument de Karin Donckers en route pour le 5* de Pau. Belle série de sans faute dans le camp français avec de belles remontées : Tom Carlile 4ème, Gireg Le Coz 5ème et Arnaud Boiteau 8ème. Bien que sinueux le cross a vu davantage de maxi et très peu d’incident. Api du Libaire qui avait fait forte impression au dressage finit bon dernier. Il y a encore beaucoup de réglages à faire et de confiance à construire sur les barres et sur le fixe mais Maxime a peut-être là un cheval d’avenir. Atos Barbotière a fait les frais du choix de son cavalier fidèle à l’euro sur l’obstacle du brexit quand  la plupart choisissait la £. Dommage mais c’était une place de gagnée pour Arnaud et Gireg qui faisaient les mêmes démonstrations qu’à Jardy. Au final le cavalier du cadre noir finira au pied d’un podium non modifié par le cross, juste devant le breton qui sécurisait la seconde place au classement cumulé des 6 étapes de l’ERM derrière un Burton qui restait en tête malgré une décevante 6ème place en Berry.

Lignières ERM

Il y avait de l’électricité dans l’air sur le premier test de la dernière étape de l’ERM. Beaucoup de tension qui a poussé à l’accumulation de menues fautes mais inhabituelle à ce niveau surtout chez les favoris. Tim Price 6ème a bénéficié de l’indulgence du jury. Alex Bragg 4ème a fait le meilleur travail au trot de la journée mais les choses se sont gâtées au galop. Gemma Tattersall et Sarah Cohen respectivement 2ème et 3ème ont fort bien tiré leur épingle du jeu. C’est maître Jung qui a réalisé le test quasi parfait tirant la quintessence de Star Connection. Du côté Français  Gireg n’a pas fait la reprise qu’on lui aurait souhaité même si à 70,69% il n’y a pas de quoi rougir, ce n’est que la 13ème place. La meilleure performance est une surprise avec Maxime et un Api du Libaire sorti de nulle part et vite fait qualifié en Pologne.  Une vraie découverte avec un cheval qui bouge très bien, qui a une vraie présence sur le rectangle et une belle marge de progression. Il se retrouve 5ème à moins d’une barre de la tête. A suivre dimanche le CSO à 10h30 et le cross à 14h15 sur Cheval TV

Pour les résultats c'est ICI

La sélection pour le Mondial

A la suite du choix fait par le sélectionneur national de concours complet, Thierry Touzaint et l’équipe fédérale d’encadrement sportif, la Fédération Française d'Equitation communique la liste des chevaux de 7 ans sélectionnés pour représenter la France lors du Mondial du Lion qui se déroulera du 17 au 20 octobre au Lion-d’Angers (49).

Chevaux sélectionnés pour le Championnat du monde des chevaux de 7 ans :

  • Thomas Carlile & CESTUY LA DE L'ESQUES, propriété de Andreas Paul Gygax.
  • Luc Château & COCORICO DE L'EBAT, propriété de Caroline Queval et de son cavalier.
  • Sébastien Chemin & COGNAC DES IRIS, propriété de Maximin Rouiller et de son cavalier.
  • Stanislas De Zuchowicz & COVADYS DE TRIAVAL, propriété de Scea Haras de Triaval.
  • Karim Laghouag & CHAMAN GINN, propriété d’Hélène Faure.
  • Camille  Lejeune & GOOD SIZE DES QUATRE CHENES, propriété de Catherine de Foy.
  • Maxime Livio & CASANOVA DES ISLES, Scea élevage Chiche-Hubert.
  • Maxime Livio & CLOTAIRE DE FERIVEL, propriétaire sur liste rouge.
  • Benjamin Massie & COMTE DECLAIRVILLE, propriété de Jean-François Mourges.
  • Astier Nicolas & LUMBERTON, Scea écuries Jean-Louis Bouchard.
  • Donatien Schauly & CYRIUS DE CARNEVILLE*MILI, propriété du Ministère de la Défense.
  • Christian Weerts & CHAMALO, propriété de son cavalier.

 

Réservistes :

1/ Fabrice Saintemarie & Cesar de Roy, propriétaire sur liste rouge.

2/ Régis Prudhon & Cristal de Singly, propriété de Nathalie Carrere, Earl élevage de Hounsot et de son cavalier.

 

A la suite des finales du championnat de France des jeunes chevaux, la SHF communique la liste des couples qualifiés pour le championnat du monde des chevaux de 6 ans :

  • Thomas Carlile & DARTAGNAN DE BELIARD, propriété de la SCEA de Beliard.
  • Camille Lejeune & DAME DECOEUR TARDONNE, propriété de Gospodnetic.
  • Nicolas Touzaint & DEMOISELLE PLATINE, propriété du Haras des Coudrettes.

Réservistes :
1/ Olivier Chapuis & DEMOISELLE EYGALIERES, propriété de Scea Le Roucas d’Eygalières.
2/ Thomas Carlile & DARMAGNAC DE BELIARD, propriété de Scea de Beliard et Jean-Jacques Montagne.

Dernier acte à Chateaubriant

Impérial Nicolas Touzaint à Chateaubriant !
La météo avait décidé de rajouter à la difficulté de la piste de cross et de cso pour les derniers tests dominicaux. Mais Nicolas Touzaint a su déjouer avec talent les pièges du cross dans le CCI3* et l’emporte avec Vendée Globe’Jac HDC. Jeanne Chauvel, elle, n’a pas tremblé dans le CCI1* Intro tandis que le cso a causé de nombreux soucis aux concurrents et permis à Nicolas Touzaint de l’emporter. (source CP)
Astier Nicolas prépare le Lion d’Anger en s’adjugeant le CCI2*
Alors que le classement n’avait été que peu changé par le cross, le cso fut une toute autre aventure. Alors que la pluie avait arrêté de tomber, les difficultés n’en furent pas moindres. Astier Nicolas a mis la pression sur ces deux acolytes de podium provisoire et finit par l’emporter de belle manière avec un très beau sans faute. "Je suis heureux de ma victoire. Mon cheval est un jeune prometteur de 7ans avec qui j’espère participer au Mondial du Lion dans quinze jours. Ce concours fut un vrai plaisir comme à chaque fois que je viens et, moi aussi, j’ai une pensée émue pour les amis Maxime et Thaïs qui nous a regardé pendant tout le concours en étant sur cette belle affiche." Véronique Réal manque de peu la victoire mais peu se réjouir d’une belle expérience avec ce très prometteur sept ans Candame de Lyr. Benjamin Massie venu en force dans cette édition 2019 prend la troisième place, lui‐aussi avec un sept ans prometteur Comte Declairville. Pour une barre de trop, Nicolas Touzaint, perd cette fois le classement et termine quatrième avec Calipsso de l’Illon devant Casanova des Isles et Maxime Livio et enfin Cognac des Iris et Sébastien Chemin. Un superbe tir très groupé des chevaux de sept ans, les montures de demain !
Nicolas Touzaint domine totalement le CCI3*
Cette épreuve de cross a donné beaucoup de fil à retordre au concurrent avec un parcours jugé très difficile et un terrain très travaillé qui a été dégradé par la météo très humide de cette matinée. Partis avec une grande conviction afin de préparer le CCIO4*L de Boekelo, Nicolas Touzaint signe les deux parcours maxi tout d’abord avec Eboli avec qui il termine deuxième mais également avec Vendée Globe’jac HDC avec qui il l’emporte de très belle manière. Le cavalier angevin enfonce le clou de sa domination avec sa dernière monture Ult’im qui prend juste quelques secondes de temps mais termine tout de même à la troisième place. Un podium complet pour Nicolas Touzaint qui ne cachait pas sa joie. "J’aime venir chaque année à Chateaubriant car c’est un concours fait pour les cavaliers et c’était encore une belle année pleine d’émotions fortes. Vendée Globe’Jac HDC et Eboli ont parfaitement fait leur course de préparation en vue de Boekelo tandis qu’Ult’im termine sa saison sur cette bonne note." Derrière Raphaël Cochet a préparé lui aussi Boekelo avec beaucoup de réussit et il termine quatrième avec sa fidèle Schérazad de Louvière. Benjamin Massie et Boekelo Fonroy sont cinquième et Alexis Goury et Vidocq de Tael sixième.
Le Trophée Maxime Debost, toujours avec la présence émouvante et tendre de Chantal, la maman de Maxime et de Marie son ex‐compagne et Raphaël son fils a récompensé les équipes d’Astier Nicolas et Alexis Goury vainqueur devant Benjamin Massie et Romain Arque, et enfin Stéphane Landois et Margaux Montagne.

Chateaubriant acte 2

On prend les mêmes et on recommence à Chateaubriant (source CP)
Les classements ont connu quelques rebondissements après les épreuves du jour. Cependant les leaders ne changent pas même si Nicolas Touzaint fait les chaises musicales avec ses trois montures dans le CCI3*. Véronique Réal et Jeanne Chauvel tiennent toujours le cap avec leur monture dans le CCI2* et le CCI1*. Les parcours ont été savamment dosés avec un sol fantastique, très souple, bien travaillé sur le parc de Choisel.
Nicolas Touzaint change de cheval mais conserve la tête
Sur la difficile piste du cso, Nicolas Touzaint a connu des soucis avec l’obstacle numéro quatre qu’il fait tomber avec Eboli puis Vendée Globe’Jac HDC mais réussi le parcours sans faute avec Ult’im. C’est donc avec ce dernier cheval qu’il prend la tête en remontant depuis la cinquième place. Vendée Globe’Jac HDC prend le premier accessit et Eboli termine à la sixième place. C’est Hervé Letheux et Aurélie Riedweg qui remontent sur le podium provisoire avec Be One Cak et Balsamo Beaulieu alors qu’ils étaient douzièmes au provisoire. Elora Lyard et Cadeau du Roi réalisent également un beau sans faute et passent ainsi de la quatorzième à la cinquième place. Benoit Parent fait lui aussi une belle remontée avec Baerbeitet et se classe septième devant Marie‐Gaelle Chaury Saintemarie et Saphir du Bisson. Raphaël Cochet et Shérazad de Louvière est neuvième.

Chateaubriant acte 1

Pour cette nouvelle édition, le programme s’est étoffé avec une épreuve internationale de plus (CCI1* intro). Cela permet de réunir prêt de 170 partants gage d’une nouvelle belle réussite pour Chateaubriant. Toute la semaine précédente, les équipes ont travaillé d’arrache‐pied afin d’ameublir le sol et la pluie du la fin de la semaine a apporté de l’aide pour offrir des pistes de très belles qualités. Jeudi après‐midi et ce vendredi, l’ensemble des couples s’est affronté sur les épreuves de dressage avant les cross et cso demain. (Source CP)
Nicolas Touzaint intraitable dans le CCI3*S
Nicolas Touzaint aligne pas moins de trois chevaux dans cette épreuve et son nom est présent trois fois dans le top 5 du classement ! C’est ce qui s’appelle la classe ! C’est avec Vendée Globe Jac HDC qu’il domine le classement final en 23.4. Robin Boulanger et son très chic Sforzando s’intercalent à la seconde place en 24.5 puisque Nicolas Touzaint est aussi troisième avec Eboli en 24.7. Les deux chevaux de l’écurie Touzaint reviennent faire une course de confiance avant de recourir en niveau supérieur. Ce sont des chevaux appliqués et expérimentés. Alexis Goury remet également Vidocq de Tael en confiance et prend une quatrième place provisoire en 26 pts. C’est ensuite Chiara Autin et son élégant et métronome Urban Legend Blues qui se classe cinquième ex aequo avec l’ultime monture de Nicolas Touzaint dans cette épreuve, le bien nommé Ult’im. Le leader provisoire de jeudi, Pierre Texier et Joli Cœur Drum U Vh Juxs est septième avec 27.6, juste devant Thibault Fournier et Cibisk’Huit.
Tous les résultats en ligne

Le groom de Qing, seul français aux FEI Awards

Un groom français nominé aux FEI Awards !

La Fédération Equestre Internationale a ouvert les votes des FEI Awards. Cet événement annuel récompense des hommes et femmes du monde équestre, faisant l'excellence de notre sport au niveau international. Cette année, Yann Devanne, groom de Thibaut Vallette et Qing du Briot*ENE-HN, est nominé dans la catégorie "Best groom". A vos votes pour soutenir le seul représentant français ! (communiqué IFCE)


Yann Devanne est un agent de l'Institut français du cheval et de l'équitation (IFCE) où il groom plusieurs chevaux, dont le champion Qing du Briot*ENE-HN, le cheval de tête du Lieutenant Colonel Thibaut Vallette, écuyer du Cadre noir de Saumur. Yann connait Qing depuis ses débuts, et surtout depuis le début de sa carrière en concours complet. Il accompagne le couple sur tous les événements sportifs, nationaux et internationaux : les championnats d'Europe de Blair Castle en 2015, les Jeux Olympiques de Rio en 2016, les Jeux équestres Mondiaux de Tryon en 2018, les récents Championnats d'Europe à Lumuhlen pour n'en citer que quelques uns. Yann est présent auprès du couple champion olympique, dans les meilleurs moments comme les décéptions. Il connait Qing parfaitement et fait tout son possible pour que le cheval se sente bien et donne le meilleur. Un dévouement quotidien auprès d'un couple pilier de l'équipe de France de concours complet.

Comment voter ?

Du 25 septembre au 7 octobre, votez pour vos personnalités préférées sur le site de la FEI. Pour valider votre vote, vous devez sélectionner une personne par catégorie. Seul français représenté, Yann Devanne est nominé dans la catégorie "Best Groom". A vos votes pour que Yann puisse ramener cette belle reconnaissance à la France !

Votez maintenant !

Waregem

L’international de Waregem fêtait son 40ème anniversaire à l’occasion de l’étape belge de la coupe des Nations. La victoire est revenue à la championne d’Europe avec Asha P le champion du Monde des 7 ans en titre. Le couple s’impose largement devant Karim et Triton Fontaine qui restent eux aussi sur leur score de dressage mais en partant de la 14ème place. François Lemière / Ogustin du Terroir , Cyrielle Lefevre / Armanjo Serosah formait le reste de l’équipe médaillée de bronze derrière l’Allemagne et la Suède (Victore Levecque / Phunambule des Auges étaient non partants sur le cross).  Hors équipe, Régis et Kaiser HDB sont 5ème.A 15 jours de la finale à Boekelo, la France pointe en 6ème place dans cette coupe où c’est la régularité qui paye. Ainsi les  Allemands qui sont à 100% de victoires y compris à Waregem sont derrière les bleus puisqu’ils ont manqué la moitié des étapes. Quoi qu’il se passe en Hollande les bleus ne seront pas dans le trio de tête du classement final, parmi les bons élèves qui ont participé aux 7 étapes : Suède, Italie, Suisse et Pays-Bas

Dans le CCIOJ2* l’équipe composée par Margaux Lemière, Jade Bourguet, TomFischer et Camille Couesnon finit en argent.

Pages