Les articles

Onglets principaux

SQY

Retrouvez les résultats de ce week-end arrosé à Saint Quentin en Yvelines.
Épreuves nationales
Épreuves internationales
 

Les sélections pour le Lion

À la suite du choix fait par le sélectionneur national de concours complet, Thierry Touzaint et l’équipe fédérale d’encadrement sportif, la Fédération Française d'Équitation communique la liste des chevaux de 7 ans sélectionnés pour représenter la France lors du Mondial du Lion, championnat du monde des jeunes chevaux, qui se déroulera du 15 au 18 octobre au Lion-d’Angers. 

  • Darmagnac de Béliard monté par Thomas Carlile, propriété de la Scea de Béliard et de Jean-Jacques Montagne
     
  • Spring Thyme de la Rose montée par Thomas Carlile, propriété de Vicki Miller
      
  • Demoiselle Eygalières montée par Olivier Chapuis, propriété de la Scea Le Roucas d'Eygalières
     
  • Diabolo d'Ems AA monté par Martin Denisot, propriété d'Emmanuel Quittet
     
  • Dao de l'Océan monté par Aurélie Gomez, propriété de sa cavalière
      
  • Drakkar Littoral monté par Gireg Le Coz, propriété de Didier Willefert et propriétaire sur liste rouge 
     
  • Dame Decoeur Tardonne montée par Camille Lejeune, propriété de Sarah Gospodnetic
      
  • Quasary du Hans montée par Ugo Provasi, propriété de Sophie Bonduelle et de son cavalier
     
  • Welland Shining Star montée par Jeanne Rossez, propriété de Dorothée Rossez
     
  • Dgin du Pestel*Mili monté par Donatien Schauly Adj, propriété du Ministère de la Défense
     
  • Demoiselle Platine*HDC montée par Nicolas Touzaint, propriété de la Sarl Haras des Coudrettes
     
  • Diabolo Menthe monté par Nicolas Touzaint, propriété de Dorothée Rossez et de son cavalier

Réservistes

1/ Don't Worry de Lameth montée par Karim Florent Laghouag, propriété d'Agnès Célerier

2/ Degas Galotière monté par Luc Château, propriété de Pascal Pecchioli
À la suite des finales du championnat de France des jeunes chevaux, la SHF communique la liste des couples qualifiés pour le championnat du monde des chevaux de 6 ans. 

  • Étoile de Béliard montée par Thomas Carlile, propriété de la Scea de Béliard
     
  • Es Igual AA monté par Thomas Carlile, propriété de l'Earl Elevage de Jouetard
     
  • Eventing de Fay monté par Stéphanie Werthmann, propriété d'Ivan de Loynes de Fumichon et de sa cavalière

 Réservistes 

1/ Eden des Muzes montée par Didier Dhennin, propriété de l'IFCE

2/ Embrun de Réno monté par Karim Florent Laghouag, propriété de la Sarl Écurie Karim Laghouag, Guy Bessat et Camille Laffitte

Le règlement stipulant qu'un cavalier ne peut monter que deux chevaux sur l'ensemble du championnat, Thomas Carlile, ayant quatre chevaux sélectionnés, effectuera son choix lors de la clôture des engagements le 5 octobre.

Droits FFE DR

Avenches

Michael Jung fait un holp-up au concours Suisse d’Avenches. Un nom qui dit quelques chose aux anciens de la discipline et qui renouait cette année avec l'oganisation. Jung a gagné le CCI 4* avec FischerChipmunk, et son élève Felix Vogg, 2e, 3e et 6e, est sacré champion de Suisse pour la sixième fois. Gireg le Coz est 9e de cette épreuve avec Caramel d’Orchis. Jung a également dominé le 3* avec Star Connection FRH et était en compagnée de Clara Loiseau, 3ème avec Fras Hals, sur le podium.
Avec ses deux victoires le kaiser a passer le cap des 100 consécrations intérnationales (mesurées par equiratings depuis 2010). A cette occasion on apprend que notre Tom Carlile en est à 44 victoire. C'est déjà ébourrifant !

Pompadour

Retrouvez ICI les horaires et résultats pour les épreuves SHF et le CCI des 6 ans de la Grande semaine de Pompadour.

Interview de Chritopher Six


Interview de Michel Asseray

 

Des nouvelles de Qing

Nous avons contacté Nathalie Mull, Directrice de la performance sportive de l’IFCE. Elle nous a confirmé une « petite entorse du boulet » et que « on ne prend évidemment aucun risque avec ce cheval ». Nous souhaitons donc un bon repos au champion et notre amical soutien à son cavalier en attendant un retour sur les podiums l’an prochain.

Le Pin suite et fin

Tout d’abord bravo à nos jeunes champions : Margaux Guadagnino chez les Minimes, Marie Marnay chez les cadets, Jades Bourguet chez les juniors et Anouk Canteloup chez les jeunes cav.  Darmagnac de Beliard dans les 7 ans qui devrait emmener une belle délégation de sa génération au Mondial. Dans la Pro1 Sébastien Cavaillon fait la razzia en 1, 2 et 4 places.
Dans la pro élite le coup de théâtre sonnait avec l’abandon pour blessure de Qing du Briot qui avait si bien couru la veille.  Malheureuse aussi Gwendolen perdait la seconde place acquise dès le dressage à cause de deux barres qui rétrogradent Romantic Love en 15ème place. Guère mieux pour Traumprinz qui sortait à 4 pts. Presque la moitié des couples encore en lice restaient sur un score vierge.  Plus mordant qu’à l’accoutumé sur le cross Sidney et Trésor laissaient s’échapper la seconde place pour deux secondes de temps dépassé au CSO : une de trop au profit de Victor Levecque et Phunambule des Auges. Christopher avait la victoire à la portée des sabots d’un Totem toujours très à l’aise sur les barres.  Une saison qui se termine au mieux pour ce couple à moins que le chant des sirènes étoilées de fin de saison se fasse entendre. Cliquez ICI pour les résultats
Au chapitre de satisfaction retrouver Absolut Gold en pleine forme et Babylon de Gamma en constance ascension est des plus encourageants pour l’avenir. 
Voilà qui clôt de belle façon trois belles cessions de concours au Pin après le Grand Complet, les jeunes chevaux et ce Grand National. Vivement l’année prochaine avec des championnats d’Europe de plus en plus probables mi-aout avec ou sans JO nippons.

Le Pin suite

Belle journée de cross ensoleillée au Pin. Du cross très raisonnable dans toutes les épreuves. Le manque de course est patent chez quelques-uns et  ce premier anniversaire de la disparition de Thaïs devait se passer en douceur. Une grosse boule au ventre n’a pas quitté Michel Asseray de la journée et il n’était pas le seul.
Peu d’évolution donc dans les classements si ce n’est quelques ajustement au chronomètre comme dans la Pro 1 où Anouk Canteloup perdait le leadership au profit de Louis Seychal et son Bakar de l’Océan. Ou encore Darmagnac de Beliard qui chipait la vedette chez les 7 ans. Dans la Pro Elite sans surprise le trio de tête reste dans le même ordre et comptaient parmi les 22 sans-faute-maxi sur 34 partants. Pas vraiment une course plate car intéressante techniquement à suivre mais une course claire et  fair.  On déplorait tout de même l’élimination de Zanzibar Villa Rose 7ème du dressage pour lequel rien ne semblait coller aujourd’hui ou le refus d’un Vendée Globle Jack  à peine plus à son aise. Api du Libaire 4ème du classement provisoire était hélas non partant.  Quing et Thibault s’oriente donc vers une seconde victoire d’affilée et celle au classement général du grand national mais il n’a droit qu’à une poignée de temps puisque les cinq premiers sont dans la même barre. Chritopher qui était au pied du podium la dernière fois compte bien prendre sa revanche. Il est pour le moment troisième dans la même seconde que Gwendolen
Cliquez ICI pour les résultats

Grand National - Haras du Pin

C’est parti pour la dernière étape du Grand National. Pour cette saison si atypique (quoique on pourrait bien avoir la même en 2021) l’histoire bégaie et on se retrouve au Pin. A l’issue du dressage pas de surprise, Qing du Briot a dominé la mêlée avec plus de trois points d’avance.  Derrière on trouve Romantic Love en passe de signer un beau retour comme son compagnon d’écurie l’avait fait lors de la coupe des nations. A la troisième place du podium provisoire Totem et Christopher réalisait leur meilleur score de la saison. Un des juges voyait même le couple en tête.
L’écurie Le Cadre Noir de Saumur – Royal Horse de Valette et Touzaint ont prix une option pour se départager au classement final de celle de Tom et Astier dont le meilleur représentant est pour le moment 7ème avec Zanzibar Villa Rose Z. 
Cliquez ICI pour les résultats

Pages