Les articles

Onglets principaux

Il n'y a plus d'Espoir

Il était notre seul champion du Monde. Espoir de la Mare s'est éteint à l'age de 25 ans. On embrasse Jean, Christophe et Alice. Adieu champion.

Ous Pins, fin et en beauté !

C’est après ce qui fut,semble-t-il, une Friday night fever, avec en guest stars Gwendolen Fer, Michel Asseray et Cédric Lyard au karaoké, que se sont déroulées les 4 dernières épreuves.
Le matin, avec légère brume et crachin automnal, les amateurs 2 jeunes, avec la victoire au dernier moment de la cavalière de Edouard Legendre, à Cognac, qui bénéficie de la faute sur l’ultime obstacle de Anouk Exiga, Font Romeu,, 3°, alors que Camille Galy, Ecuries de l’Horizon conservait sa médaille d’argent. Epreuve suivie par celles des Amateurs 1 Jeunes.

Tartas les premiers titres et !!!

Transformation des 4 carrières de dressage en terrain de C.S.O. et c'est ce matin que le premier titre amateur a été décerné, celui en Amateur 4 avec la victoire de Naïa Charriton, J'Adore Ths, une élève de notre basco Landais Jérome Laclau. C'est vrai que Michel Asseray au micro avait un peu mis la pression à partir du top 10, Alice Brillaud et Radjah des Salles y auront sucombé sur l'ultime obstacle.
Notre ami Jean Roore passait le temps comme il pouvait, puisqu'il n'avait aucun client et que "c'est la dernière année qu'il vient".. 20 eme édition de la chanson.. C'est ça qui nous plait Jean ! Et Papy Cookie commençait son recrutement.
Du CSO en haut, du cross au milieu, un vrai week-end de sport toujours sous le soleil et trois autres titres décernés.
En Amateur 2 Seniors, Sandra Simon et Haskar Del Chapulin partaient en seconde position, les 4 points de Charlotte Castinel, Quality d'Almady,lui permettent de monter sur la plus haute marche de ce cher podium. 

Amateurs 3 Seniors, la palme revient à Noemie Cantier, Banco d'Aubrac, si je ne m'abuse une élève de Philippe Bonnet devant Camille Douguet, Popstar de Barbereau, du C.E. de Senlis, club dont j'ai eu le plaisir d'être le président au début des années 70 !!! 
Mais, Pati, arrête de raconter ta guerre, dit plutôt que deux élèves de Jérôme Laclau récidivent en prennant les deux premières places du podium en Amateur Jeunes 3; Pia Carrere et Laura Visensang, et laisse comme promis la place à Michel Asseray !!

 

Tartas. Championnat amateurs.

Des changements à Ous Pins, et personne ne s'en plaindra. Le traditionnel bouchon accueil, le village à déménagé comme pour l'international de début d'année. Exposants, carrière de cressage, à l'anglaise et même le dernier bastion de la tradition; Espace Jean Roore et Traiteur Landais, ont rejoint la plaine dite du CSO.
Une météo de rêve, avec fraîcheur le matin et soleil bien agréable toute la journée pour ce rassemblement des compléteurs de France. Dressage commencé mercredi matin sur 4 carrières et dès cet après midi les premiers cross.

Notre DTN de complet au micro toute la journée pour annoncer les notes de dressage de chaque catégorie et de la bonne humeur partout même si parfois quelques larmes de déception accompagnent la sortie du rectangle.
Vous pouvez suivre en direct les résultats sur : https://www.horses-and-competitions.fr/fr/concours/327
A demain pour un autre rendez-vous et les premières impressions de Michel Asseray.

BRAVO GWEN !

Elle l’a fait et avec la manière de bout en bout. Après Nicolas, Astier et Maxime Gwendolen retre dans la légende paloise. La première femme !  Et on ne va pas bouder notre bonheur de deux frenchies sur le podium avec un cécé très au top lui aussi .Astier comme on le craignait a reculé avec 3 barres mais reste à une très honorable 6ème place. « A Pau on a une potion magique, c’est le public qui porte les cavaliers français. » C’est l’analyse de Pascal Sayous en attendant celle de Thierry Touzaint en audio dans la suite.

Un sacré cross palois

On s’est bien planté à prédire un cross facile. Bon on n’était pas les seuls, mais à ce point quand même ! C’est toute la subtilité du travail de Pierre Michelet unanimement salué par les cavaliers. A peine plus de 40 % de sans incident, et seulement deux maxi (Cécé et Astier bravo à eux) et 1/3 qui ne finit pas même si on peut pondérer ce dernier chiffre puisqu’ils ont été plusieurs à jeter l’éponge après un refus à l’image de Maxime. Du vrai cross donc, sans juge de paix où a pu voir de très belles choses. Gwendolen et Cédric ont été impressionnants, Mme Price également. Astier a géré Molakai avec un talent hors pair. Il est en tête dans la même barre que Gwen et Sarah Bullimore, la star du jour qui a ses trois chevaux dans les 10 premiers. On peut rêver  d’une 4ème victoire française demain. Astier est motivé : « Il y a deux ans quand j’ai gagné j’étais avec dans la barre de deux chauves (Jung et Price), là je suis avec deux jolies filles. » Dans, la suite, un micro indiscret à l'arrivée du leader. Pensées pour Boyd Martin qui va reparti sans Cracker Jack victime de multiples fractures au paturon et euthanasié.

Pau après dressage

Après le dressage c’est Shane Rose qui détient la tête avec CP Qualified son cheval de tête malchanceux à Rio. Seconde Rosalind Canter a bien amélioré son score obtenu à Luhmühlen avec Zeshera grâce à son compatriote juge en C. Super Toddy est 3ème et 5ème à moins de 2 points de la tête. Un sérieux candidat à la victoire. Du côté français Maxime Livio est 3ème ex-aequo avec Opium, et Gwen et Romantic sont à moins de 10 secondes. C’est peut-être le chrono qui les départagera car il y a quelques « ralentisseurs ». Pour le reste on a l’impression d’un 4* très light. A surveiller tout de même, le numéro 11 et dans l’ensemble, des contrats de foulées plutôt longs. En tout cas ce ne sera pas Michi cette année Sam étant victime d'un pépin de santé.(Merci à Nicolas pour les photos)

Astier a mangé du Lion

Le millésime 2017 des 7 ans n’aura pas été un concours de dressage. Aucun des 5 premiers du premier test n’est dans les 5 premiers à l’arrivée. Le cross et surtout le CSO on fait le boulot. Après la chute éliminatoire de Jean Lou Bigot déculassé par un gros saut de Aktion de Belheme on serrait les fesses dans le camp français. Les 8 sans faute dans le temps ont tous fait une bonne opération. Astier et Alertamalib’Or ont été de ceux-là. Au pire 4ème. Il suffisait que ceux qui suivait prennent ne serait-ce qu’une seconde de temps. Ils ont été au-delà des espérances d’un public acquis à la cause de son champion olympique. Deux barres pour Burton, quatre pour Mary King et deux pour James Avery qui dominait jusque-là. Quelle belle victoire pour un vrai couple d’avenir. Issy Taylor vainqueur des 6 ans et seconde des 7 ans repartait elle aussi avec le sourire. 

Final des 6 ans

Les six ans cuvée 2017 sont bouclés. Izzy Taylor et Monkeying Around s’imposent de bout en bout. Un sérieux candidat à la victoire chez les grands l’année prochaine à moins que le cheval ne soit vendu d’ici là. Idem pour le bon second de Paul Tapner Bob Chaplin mais lui n’est pas à vendre. Les troisièmes ex-aequo du dressage départagées sur le cross Power et Bullimore sont à 4 points chacune ce permet à Tom et Birmane auteurs d’un superbe sans faute de monter sur le podium. Beau tour également de Mathieu Lemoine et Better Win mais un petit 4 points les rétrogradent à la 11ème place.

Le Lion après cross

A l’issue des cross avec un bon sol -parfois glissant – où les couples ont pu prendre de la vitesse les classements ont peu évolué et les écarts restent très faibles procurant une importance extrême aux CSO à venir.  Chez les 6 ans Izzy Tailor / Monkeying Around conservent l’avantage dans la même barre que ses trois poursuivants. Elisabeth Power prenait l’avantage sur Sarah Bullimore, tous deux troisièmes ex-æquo après le dressage, en franchissant la ligne d’arrivée exactement dans les 8’56’’ imparties. Tom Carlile et Birmane sont en embuscade en 5ème position. A peine plus d’incident chez les 7 ans mais quelques remaniements en tête et des scores incroyablement serrés. Si le jeune kiwi James Avery conserve l’avantage il est dans la même seconde que ses trois poursuivants et les 9 premiers sont dans les mêmes barres. Du jamais vu au Mondial. Sophie Böhe troisième du dressage n’est pas allé au bout du cross. Jean Lou Bigot a rétrogradé en 8ème position avec un Aktion de Belheme moins à l’aise que prévu sur le cross mais il reste dans la barre de la victoire. Ce sont Astier Nicolas et Alertamalib’Or qui désormais représentent les meilleures chances tricolore à la 4ème place. On va vibrer sur le CSO. En attendant Thierry Touzaint nous livre (à écouter dans la suite) dans un entretien exclusif le bilan de cette journée de cross… et de la saison 2017.

Pages