Les articles

Onglets principaux

BADMINTON ENTRIES

Finale à Lamotte

Un complet ça se perd sur le CSO. Rarement l’adage n’aurait été aussi vrai. L’ultime test avec seulement trois sans faute dont aucun dans les 7 premiers du classement provisoire a douché bien des ambitions. Marie Charlotte avait un refus d’avance. Sillas a mangé son joker en s’arrêtant sur ce  gros oxer en fin de ligne où les chevaux se reculaient beaucoup. Une barre de plus et adieu la victoire. Même Punch de l’Esques, la machine à sans faute de Karim, n’a pas réussi le score vierge. Au passage on apprécie la bascule à 0,4 pts de pénalité par seconde dépassé.
Au final la victoire est revenue et c’est une première à Camille Lejeune avec Uster de Chasnay que Maud Gonzales lui a confié depuis la saison dernière. Début en Fanfare donc pour cette seconde écurie Forestier  souligné par la  4ème place de Clara Loiseau / Wont Wait.

Lamotte après cross

Le cross a tenu ses promesses sous un petit rayon de soleil particulièrement bienvenu. 12 couples n’y ont encouru aucune pénalité. Peu d’incident donc mais des problèmes pour quelques-uns qui avaient brillé au dressage  avec Aisprit de Loge et Vidoc de Tael qui écopaient comme 20 points sur le dernier gué ou Quoriano qui s’arrêta par trois fois sur la première combi. Trois refus éliminatoires aussi pour un  Minos qui commence à accuser ses 19 printemps. Un  petit bout de terrain acheté par Hélène Vattier, toujours sur ce dernier gué avec ses haies décalées. Chute également pour Thomas Piejos avec sa jument mais il se rattrapait avec son second cheval pour décrocher une prometteuse 4ème place au provisoire. Devant, Marie Charlotte a confirmé s’offrant une barre d’avance à l’approche du CSO devant Mathieu Lemoine / Tzinga d’Auzay, Karim Laghouag / Punch de l’Esques.

Premier acte de la première étape

Ils sont peu nombreux à être venus grelotter au Parc Equestre Fédéral. Il y a ceux qui reprennent au Portugal, ceux qui débuteront à Belton et ceux qui sont déjà à l’infirmerie. Au final les héros de 2018 médaillés à Tryon où lauréats à Pau ne sont pas à cette première étape du Grand National… enfin presque puisque les vainqueurs du dernier 2* palois, Gireg et Aisprit sont installés en seconde place après le dressage. Ils suivent Marie Charlotte et Sillas qui semblent avoir mangé du lion. A 75 % tout rond le couple a pris une option sur la suite des évènements. Le cross qui s’annonce pour les 32 participants ne sera pas de tout repos. Gros, avec des difficultés précoces, et des distances longues, le classement pourrait bouger.

Pour les vieux

En exclusivité on vous livre la sélection pour Luhmühlen en stage à Saumur. Bon d’accord c’est pas pour les Europe de cette année, c’était pour les championnats du Monde de 1982. Une photo ressurgie d’un tiroir chez Didier Courrèges qui nous l’a gentiment prêtée.
Les plus jeunes vont se demander « qui c’est ceux-là ? ». Ils reconnaitront quand même celui qui est toujours performant (il montait En Douce à l’époque). Les plus vieux ressentiront un peu de nostalgie avec une pensée pour celui qui n’est plus de ce monde. Il y avait le coach qui a posé les bases techniques du complet moderne. Il y avait le champion de France de l’époque qui allait réaliser la meilleure performance française à ces mondiaux. Il y a avait le facétieux cavalier de Flamenco. Il y avait encore le partenaire de Gulliver B qui sera champion de France l’année d’après et auteur d’une belle performance aux JO de Los Angeles encore un an plus tard. Il y avait enfin celui qui 10 ans plus tard sera papa d’une petite fille qui à ses chances pour une sélection cette année … à Luhühlen. La boucle est bouclée.

BDX

Michael Jung a été insolent à l'indoor bordelais. Aussi à l'aise sur le fixe que sur les perches à 160. Dans ce contexte on ne peut que saluer les performances de Karim, Maxime et Rodolphe pour ce sympathique évènement mais... vivement l'outdoor.

ça piaffe dans les écuries

On vous propose dans la suite la liste des 14 couples du Groupe 1 et des 24 du Groupe 2. Il y aura bien sûr des vases communiquants au fur et à mesure des nouvelles qualification.
Tous on hate de recomencer les hostilités.
Certains ont déjà commencé la revue d'effectif et les séances studieuses à Saumur sous l'oeil des entraineurs.
Nous y étions et on y revient prochainement.

ERM : deux étapes en France dont la finale !

L’ Event Rider Masters (ERM) a confirmé aujourd'hui son calendrier 2019. Constituée de six étapes, dont deux sur des nouveaux sites européens. Se poursuit donc cette année l’extraordinaire expansion internationale de la première série mondiale de concours complet avec de nouvelles étapes en France et en Irlande.
 
Lancé en 2016, ERM condense le traditionnel Concours Complet de trois jours en deux jours. Incluant les trois disciplines - dressage, saut d'obstacles et cross, chaque phase de chaque concurrent de classe mondiale est retransmise en direct et incluse dans une émission télévisée consacrée aux moments forts télévisés diffusée dans 101 pays du monde.
 
L’ERM est la série la plus précieuse dans le sport du Concours Complet. Il offre aux meilleurs cavaliers du monde, à travers son circuit, une scène internationale sur laquelle se dispute une dotation totale sans précédent de £350 000. La dotation  de £50 000 pour l’étape britannique  et  de  57 000€ pour chaque étape européenne. Les cavaliers se disputent le titre très convoité du champion ERM Series et une dotation supplémentaire de £50 000 partagé par les trois meilleurs cavaliers à la fin de la saison.
 
L'Australien Chris Burton, champion en titre de l'ERM, tentera de défendre le titre qu'il a remporté en 2018, devançant ainsi les Britanniques Laura Collett et Néo-Zélandaise Tim Price. (source CP)
 
Le calendrier des événements 2019 est confirmé comme suit:
Étape 1 - Dodson & Horrell Chatsworth International Horse Trials
- GBR du 11 au 12 mai
Etape 2 - Wiesbadener Pfingstturnier  International GER 7 au 8 juin
Etape 3 - Concours Complet D’Arville BEL 22 au 23 juin
Étape 4 - Concours Complet - Haras de Jardy FRA du 13 au 14 juillet
Étape 5 - Millstreet International Horse Trials IRL du 24 au 25 août
Étape 6 La finale - Concours Complet International Lignières en Berry FRA du 5 au 6 octobre

Qualif à la place du qualif


Nous vous souhaitons une douce année 2019 pleine d'émotions équestres et de joies sportives.
Pour mieux vous y préparer on vous propose dans la suite les nouvelles conditions de qualifications internationales.

Genève

On vous donne les résultats et les replay du bel indoor de Genève. Une super édition qui a vu la victoire du vice-champion du Monde Padraig Mc Carthy à 2/100 s devant le showman Alex Bragg qui avait eu l'avantage à Paris. Les indoors se suivent et ne se ressemblent pas. Le Suisse a fait l'unanimité alors que le français n'avait séduit que ceux qui étaient sur place dans l'ambiance. A palexpo plus adapté par la taille on n'a vu que des belles choses. On reste quand même déçu que la si belle carrière de Looping se termine sur un déraillé. Tout a déjà été dit sur les qualités de ces démonstrations hivernales. Insistons sur le fait que gagner Genève c'est l'équivalent monétaire d'une 5ème place  au CCI4* de Pau, d'une seconde place au CCI*** de Saumur ou d'une victoire dans les 6 ans au Lion.
Cliquez ICI pour tout revivre

Pages