Internationaux

Avenches

Michael Jung fait un holp-up au concours Suisse d’Avenches. Un nom qui dit quelques chose aux anciens de la discipline et qui renouait cette année avec l'oganisation. Jung a gagné le CCI 4* avec FischerChipmunk, et son élève Felix Vogg, 2e, 3e et 6e, est sacré champion de Suisse pour la sixième fois. Gireg le Coz est 9e de cette épreuve avec Caramel d’Orchis. Jung a également dominé le 3* avec Star Connection FRH et était en compagnée de Clara Loiseau, 3ème avec Fras Hals, sur le podium.
Avec ses deux victoires le kaiser a passer le cap des 100 consécrations intérnationales (mesurées par equiratings depuis 2010). A cette occasion on apprend que notre Tom Carlile en est à 44 victoire. C'est déjà ébourrifant !

Le Pin suite

Belle journée de cross ensoleillée au Pin. Du cross très raisonnable dans toutes les épreuves. Le manque de course est patent chez quelques-uns et  ce premier anniversaire de la disparition de Thaïs devait se passer en douceur. Une grosse boule au ventre n’a pas quitté Michel Asseray de la journée et il n’était pas le seul.
Peu d’évolution donc dans les classements si ce n’est quelques ajustement au chronomètre comme dans la Pro 1 où Anouk Canteloup perdait le leadership au profit de Louis Seychal et son Bakar de l’Océan. Ou encore Darmagnac de Beliard qui chipait la vedette chez les 7 ans. Dans la Pro Elite sans surprise le trio de tête reste dans le même ordre et comptaient parmi les 22 sans-faute-maxi sur 34 partants. Pas vraiment une course plate car intéressante techniquement à suivre mais une course claire et  fair.  On déplorait tout de même l’élimination de Zanzibar Villa Rose 7ème du dressage pour lequel rien ne semblait coller aujourd’hui ou le refus d’un Vendée Globle Jack  à peine plus à son aise. Api du Libaire 4ème du classement provisoire était hélas non partant.  Quing et Thibault s’oriente donc vers une seconde victoire d’affilée et celle au classement général du grand national mais il n’a droit qu’à une poignée de temps puisque les cinq premiers sont dans la même barre. Chritopher qui était au pied du podium la dernière fois compte bien prendre sa revanche. Il est pour le moment troisième dans la même seconde que Gwendolen
Cliquez ICI pour les résultats

Arville

Arville vient de s’achever. Le 4* a été laminé par le rouleau compresseur allemand. Julia Krajewski et. Peu de présence français si ce n’est Bob Adenot présidant le jury et de très bons SF Samouraï du Thot en tête, Viamant du Matz en 2, Amande de B’Néville en 6 et Vittorio du Montet en 10. Le partenaire de Maxime Livio progressait ainsi de 50 places depuis le dressage !!  Maxime qui s’était imposé dans le dressage du 3*-S avec Casanova des Isles mais qui finira au pied d’un podium remporté par Thomas Carlile et Spring Thyme de la Rose une cartouche sûre pour le Mondial des 7 ans.
Cliquez ICI pour les résultats

Oli casse la baraque

Le numéro 1 mondial n'est pas pret d'être détronée, il vient de remporter 4 victoire internationales le même wee-end. Du jamas vu ! C'était un Burgham et avec des scores plus qu'enviables.

Le Lion sera à huis clos (CP)

Après s’être entretenue avec les instances préfectorales et sanitaires, l’association Le Lion Equestre - Mondial du Lion a pris la décision d’organiser le Championnat du Monde des chevaux de 6 et 7 ans de Concours Complet, du 15 au 18 octobre, sans public.
En juin 2020, l’association était encore optimiste. Des protocoles sanitaires avaient été préparés avec l’aide d’un bénévole, médecin infectiologue au CHU d’Angers. Toutefois la sécurité de tous étant la priorité, il demeure trop d’incertitudes liées à l’évolution de la situation sanitaire notamment pour la journée de cross qui est une véritable fête populaire.
Cette décision responsable a été unanimement prise par tous les membres du Conseil d’Administration. Les spectateurs ayant déjà acheté leurs billets seront contactés par le service billetterie. Les billets achetés pour cette 35ème édition seront valables pour l’année 2021.
Que les aficionados se rassurent, un dispositif exceptionnel sera proposé pour suivre l’ensemble du concours à distance.
Jean-François Arthuis, président du Lion Equestre – Mondial du Lion : « Cette 35ème édition du Mondial du Lion aura une saveur un peu particulière. C’est forcément un coup dur, car nous souhaitions trouver une solution pour accueillir notre public. Nous avons conscience des conséquences de cette décision mais nous pensons qu’elle est, à cette date, la plus réaliste, tant pour la sécurité de tous que pour l’aspect fnancier. Nous souhaitons soutenir la flière équestre : cavaliers, propriétaires, éleveurs qui défendront peut-être les couleurs de la France aux JO de Paris en 2024.
C’est pourquoi nous maintenons l’organisation de ce championnat du Monde. Pour réussir ce défi majeur, nous remercions d’ores et déjà nos partenaires privés et institutionnels qui nous soutiennent. »

Subscribe to RSS - Internationaux